Aller au contenu principal

Rester ambitieux mais aussi les pieds sur terre

Cette rentrée syndicale fait place à de nouvelles inquiétudes concernant les installations en Bretagne. Nos objectifs restent ambitieux, nous souhaitons rendre le dispositif installation encore plus attractif pour assurer la relève agricole. Mais les courriers reçus par certains agriculteurs concernant le déclassement d’une partie du lait biologique en "lait non OGM", est un mauvais signal de la part de la coopération.
Les craintes pour l’avenir sont présentes, et ce, dans plusieurs filières alors même que toutes les politiques incitatives vont dans le sens de l’agriculture biologique. D’ailleurs, depuis quelques années, ce sont plus de la moitié des porteurs de projets qui font ce choix en filière laitière.
Alors quel message leur passer ? Comment expliquer cette inadéquation et comment faire face à un tel décrochage entre les messages politiques et la consommation des citoyens français ?

Plusieurs temps forts vont être l’occasion d’en échanger.
Les groupes de travaux pour le prochain SDREA* d’abord, car le foncier ne doit pas être un frein à l’installation au moment de la reprise. A Jeunes Agriculteurs de faire en sorte que l’installation soit prioritaire face à l’agrandissement.
Au moment de la transmission nous savons également que la prise de contact n’est pas toujours réussie entre jeune et cédant. Nous souhaitons sensibiliser ces futurs installés à une meilleure approche pour garantir la réussite des projets. De même, si nous savons tous que l’offre est plus généreuse que la demande depuis plusieurs années en termes d’exploitations agricoles, reste à optimiser la visibilité de ces exploitations à transmettre. Le Répertoire Départ Installation nous semble être le meilleur outil pour répondre à cet enjeu. Mais il doit être optimisé et modernisé pour être encore plus attrayant et utilisé.

Enfin, nous attendons beaucoup des Etats Généraux de l’Installation promis par M. Arnaud Lecuyer, Vice-président en charge de l’agriculture à la Région Bretagne. Nous espérons que la réalité des marchés sera prise en compte, que la transmission sera accompagnée pour favoriser l’installation, que le lien fort aux territoires assurera un renouvellement des générations en agriculture et que la région se mobilisera fortement dans le cadre de la Dotation Jeunes Agriculteurs dont les équilibres sont revus dans la future Programmation PAC. Nous comptons sur la région pour garantir un maximum d’installations aidées avec un dispositif installation adapté aux porteurs de projets de 2021 qui ne cessent d’évoluer.

* Schéma directeur régional des exploitations agricoles (ancien schéma des structures).

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Les producteurs de lait exigent des hausses de prix
Alors que les négociations commerciales avec la grande distribution battent leur plein, les producteurs de lait sont venus…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
L'élevage aux abois, étranglé par l’absence de prix et l’envol des charges
Beaucoup de jeunes installés. Après le rassemblement de plus de 300 producteurs de porcs jeudi, pour demander des aides d’urgence…
Publicité