Aller au contenu principal
Font Size

Aménagements et voiries
Faciliter la circulation

Pour en finir avec les contraintes de circulation que posent aux engins de grande taille les aménagements de bourg, le monde agricole et les collectivités locales travaillent à une charte de bonnes pratiques. L'Ille et Vilaine est le premier département à avoir une telle démarche de concertation.

A Châteaugiron, un trottoir à angle droit surélevé de 14 cm risque de couper les pneus, alors qu'un îlot central arrondi franchissable aurait concilié sécurité et circulation des engins agricoles.
A Châteaugiron, un trottoir à angle droit surélevé de 14 cm risque de couper les pneus, alors qu'un îlot central arrondi franchissable aurait concilié sécurité et circulation des engins agricoles.
© FDSEA
Personne ne remet en doute la nécessité de penser sécurité routière lors des aménagements de bourg. Mais il ne faut pas oublier que des engins agricoles, bien plus imposants que des voitures, circuleront également. Il arrive même que le passage soit carrément impossible, obligeant les plus gros engins à des détours, coûteux en temps et en carburant. Pour éviter ces difficultés et éviter les conflits, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs ont alerté le Conseil général, suite aux problèmes locaux, signalés par les syndicats communaux. Un groupe de travail a été créé, avec les ETA, les Cuma, la chambre d'agriculture, l'association des maires et la DDTM. Son but "mettre tout le monde autour d'une table pour réfléchir ensemble à des aménagements qui permettent à toutes les activités de cohabiter", explique René Collin, président de la FDSEA.

Concertation
Ce groupe de travail est en train d'élaborer une charte de recommandations pour faciliter la circulation des engins dans les bourgs. Son premier travail a été de recenser les difficultés rencontrées et de voir comment trouver des solutions. Cette charte devrait être entérinée avant l'été. "Cette charte sera un référentiel pour les communes, dévoile René Collin. Avant de se lancer dans des travaux d'aménagements d'entrées de bourg, elle leur donnera des pistes de travail pour que l'agriculture ne soit pas entraver dans ses déplacements. Ca sera un code des bonnes pratiques, qui facilitera les contacts entre les agriculteurs et les collectivités". Une approche novatrice pour faciliter la cohabitation.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
MAEC non reconduites, revenu amputé pour 60 éleveurs bretons
Ils sont 60 en Bretagne à faire les frais de la non reconduction de la MAEC(1) SP3 M, type maintien, de la région Bretagne. 60 c’…
EGAlim : l'effet papillon de la loi Agriculture et Alimentation
La première année d’application de la loi découlant des États généraux de l'alimentation aura bouleversé le paysage des produits…
Un Clap d'or pour le lycée Pommerit

Cinq élèves de 1re en bac professionnel Agroéquipement du lycée Pommerit dans les Côtes d'Armor ont décroché un 1…

Publicité