Aller au contenu principal

La transmission passe par la publicité

Début 2020, Jeunes Agriculteurs Bretagne a activement participé à la session Renouvellement des Générations en Agriculture organisée chaque année par Jeunes Agriculteurs National. L’an passé, les Jeunes Agriculteurs issus de tout le réseau ont pu travailler sur la thématique de la promotion des métiers de l’agriculture. Elle a été choisie car nous savons tous combien il est difficile d’assurer la relève agricole et donc nécessaire de trouver de nouvelles recrues.

L’objectif ? Se rendre compte que nous ne sommes pas le seul secteur d’activité à vouloir recruter et donc communiquer auprès des jeunes ; et dans le même temps être conscients de tous nos atouts ! L’agriculture est la plus belle entreprise de France et il faut le faire savoir ! Le cadre de travail est hyper agréable, les tâches variées, notre travail a du sens, repose sur des valeurs fortes... Nous ne sommes pas en reste pour vendre notre beau métier !

A l’issue de ces trois jours de réflexion l’une des ambitions de Jeunes Agriculteurs était donc d’obtenir une grande campagne de communication et de publicité sur les métiers de l’agriculture. Convaincre les jeunes déjà baignés dans le milieu agricole, passionnés depuis leur tendre enfance ne suffit plus. Il faut aller plus loin : sensibiliser les jeunes en amont du choix de leur orientation et les publics en reconversion pour leur montrer la diversité des métiers qui s‘offrent à eux en lien avec l’agriculture. La méthode ? Ne pas y aller seuls ! On ne peut pas vendre l’installation en agriculture sans parler de tous les corps de métiers qui nous entourent. Nous devons la jouer collectif !

Depuis le 1er juillet cette campagne publicitaire tant désirée est enfin lancée ! Dans le cadre du plan de relance, le Ministère de l’Agriculture a décidé de mettre les moyens pour promouvoir les métiers du vivant sous l’égide "les entrepreneurs du vivant". Comme dit notre Ministre de l’Agriculture "quoi de plus noble que de nourrir le peuple, que de protéger l’environnement qui nous entoure ?".

Nous suivrons de près la diffusion de cette campagne tout au long du mois de juillet et attendons avec impatience la deuxième vague de diffusion en septembre.

Mais surtout, nous ne sommes pas dupes, nous pourrons faire toute la promotion du monde, l’attractivité passe avant tout par une meilleure rémunération du travail. La nouvelle génération ne veut pas vivre en marge de la société. Un équilibre entre le travail et la vie de famille doit être trouvé !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité