Aller au contenu principal

L'Algérie rouvre son marché aux bovins français

© E. Durand

"Le ministère de l'Agriculture et du développement rural algérien a annoncé la réouverture du marché des génisses et bovins d’engraissement aux exportations françaises", a annoncé son homologue français le 18 janvier. Ces exportations étaient suspendues pendant "plus d’un an" en raison de la crise sanitaire, qui "avait empêché d’effectuer l’agréage des animaux importés", d'après la Rue de Varenne. Outre des "bovins vivants destinés à la production de viande", l'Algérie importera des animaux qui participeront à la "reconstitution d’une filière laitière" nationale. Alger a fixé des critères d'âge et de poids pour trois catégories d'animaux : broutards, génisses laitières et vêles de race mixte. En 2019, l'Algérie était le sixième marché à l'export des bovins français : l'Hexagone y avait expédié pour 82 M€ de viande et d'animaux vivants, essentiellement des broutards. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Publicité