Aller au contenu principal
Font Size

Quand Bienvenue à la Ferme s’écrit en lettre CAPITALE

Dans le cadre d’une opération de promotion « Les Côtes d’Armor à Montmartre », organisée par le Comité Départemental du Tourisme, le réseau Bienvenue à la Ferme s’est invité à la ville pour la seconde année consécutive. Les 31 janvier et 1er février derniers, entre producteurs bretons et consommateurs parisiens, les produits fermiers ont changé de main.

La veille encore, les derniers réglages s'opéraient en coulisse... On ne part pas à la ville comme on va à la ferme ! L'Ile-de-France est une clientèle touristique de première classe pour notre département. Il est donc logique d'aller à sa rencontre et lui proposer les produits à l'image de notre territoire. Autant dire que les Places du Tertre et des Abbesses étaient combles de stands et de visiteurs. L'ensemble des partenaires a fait de leurs complémentarités une force : Coquilles Saint Jacques, produits du terroir, accompagné de sonneurs, bagad et chants marins. Une véritable opération de séduction !
Un stand haut en couleur
S'agissant de Bienvenue à la Ferme, la préparation du week-end a nécessité plusieurs réunions : réduire les frais et assurer la logistique apparaissent comme les principales exigences. Quant aux adhérents, c'est pour eux un pari risqué : travailler collectivement, être les ambassadeurs « de la petite fleur qui monte » et savoir vendre en sont les maîtres-mots...Un stand au service d'une ambition collective !
Tout le monde le sait : les bretons exilés à Paris sont nombreux et c'est non sans un certain plaisir qu'ils retrouvent leurs racines le temps d'un week-end : « C'est beau et c'est bien ce que vous faites. Vous vous réappropriez vos produits, c'est une invitation dans votre exploitation » pouvait-on entendre.
Un stand de 25 m² à la disposition du réseau, 4 adhérents en mission pour promouvoir et vendre les produits fermiers de 6 producteurs, une clientèle en recherche d'authenticité et de convivialité. Il n'en fallait pas plus pour faire de la destination « à la ferme », une nouvelle tendance ! Sur le stand, on pouvait déguster pêle-mêle du cidre, jus de pomme, gelées, terrines de porc et de cerf. Sans oublier les chaussettes, écharpes et bonnets en mohair qui ont fait un tabac par ce froid glacial qui régnait sur Montmartre.
Bienvenue à la Ferme : acteur majeur du tourisme rural
Durant cette opération, les parisiens ont démontré leurs attachements aux produits bretons; peu importe le prix pourvu qu'on ait le goût ! Plusieurs d'entres eux confiaient : « Vous êtes au contact des vraies choses ». Plus qu'une satisfaction commerciale, c'est une étape supplémentaire qui est franchie avec brio par le réseau. Après l'opération « Brin de culture », le « Marché de Noël », il semble bel et bien que Montmartre fasse maintenant parti des inconditionnels. Bienvenue à la Ferme s'affirme comme un acteur incontournable du tourisme rural.
Ces réussites donnent légitimement de nouvelles ambitions au réseau. Des commerçants montmartrois ont pris les adresses des producteurs ; quant ferons-ils ? Faut-il y voir le début d'une coopération et de nouveaux débouchés ? A Paris, même le rêve est permis... Kenavo Montmartre et à l'année prochaine !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
MAEC non reconduites, revenu amputé pour 60 éleveurs bretons
Ils sont 60 en Bretagne à faire les frais de la non reconduction de la MAEC(1) SP3 M, type maintien, de la région Bretagne. 60 c’…
EGAlim : l'effet papillon de la loi Agriculture et Alimentation
La première année d’application de la loi découlant des États généraux de l'alimentation aura bouleversé le paysage des produits…
Un Clap d'or pour le lycée Pommerit

Cinq élèves de 1re en bac professionnel Agroéquipement du lycée Pommerit dans les Côtes d'Armor ont décroché un 1…

Publicité