Aller au contenu principal

Agir pour l’emploi agricole et le renouvellement des générations : une combinaison gagnante

Jean-Claude Foucraut, président de la Commission employeurs FRSEA Bretagne.

Le recrutement de salariés ou l’installation de nouveaux agriculteurs sont au cœur des préoccupations en cette fin d’année. Ces préoccupations seront toujours d’actualités en 2022. Trois points méritent d’être mis en avant.
Pour les employeurs agricoles et leurs salariés, 2021 restera dans les mémoires avec l’entrée en vigueur le 1er avril de la nouvelle convention collective nationale Production agricole et Cuma. Véritable tournant pour les relations avec les salariés, et après 40 ans de dialogue social conduit en département, ce nouveau cadre modernise sans conteste les rapports entre employeurs et salariés. Véritable outil de gestion de l’emploi, la classification des emplois, plus moderne, assortie d’une grille de salaire revisitée, doit permettre de valoriser les compétences et les responsabilités inhérentes à nos emplois agricoles. Nos entreprises doivent continuer à s’approprier ce nouveau dispositif conventionnel pour mieux valoriser les emplois et attirer de nouveaux profils vers nos métiers et pour former des agriculteurs en devenir.
Le site lagriculture-recrute.org que gèrent les Anefa dans nos départements enregistre actuellement 665 offres d’emploi soit plus de 1 100 postes disponibles. Le chiffre de l’instant est important. Notre challenge est de mettre en place les actions pour trouver et former les candidats potentiels. Nous devons être les ambassadeurs de nos métiers agricoles. Les difficultés pour recruter des salariés permanents, des remplaçants, pour pourvoir des emplois partagés, pour assurer nos travaux saisonniers sont réelles. Nous ne devons pas hésiter à mettre en avant nos atouts, ceux de nos territoires, de notre cadre de vie. Nous avons fait évoluer l’emploi agricole en créant des comités d’entreprises (Cesa, Cossa, Carte campagne), une prévoyance efficace, la complémentaire santé et depuis le 1er juillet, la retraite supplémentaire pour tous. Tout ceci constitue la
"Marque Employeur" de la profession agricole. Rappelons ces atouts qui sont l’égal des autres secteurs qui recrutent.
Le conseil régional affiche l’ambitieux chiffre de 1 000 installations par an pour renouveler les actifs agricoles. Cette ambition passera aussi par le développement du salariat dans les exploitations. N’oublions pas les enjeux sur le coût de l’emploi, sur l’hébergement des futurs salariés, leur mobilité et leur accessibilité aux emplois. En tant qu’organisation patronale et représentante des agriculteurs, notre organisation prend sa part dans cette ambition. Mais, à la veille de nouvelles échéances électorales, n’oublions pas aussi de rappeler aux élus et futurs élus la nécessité de réformes profondes pour permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail et de faire face aux enjeux de transition que l’agriculture doit relever dans les prochaines décennies.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Mon vœu pour 2022

"Adieu veau, vache, cochon, couvée", c’est ainsi que pourrait se résumer le bilan de l’année qui s’achève. Les…

Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
"La contractualisation doit participer à la juste rémunération"
Jean-François Guihard vient d'être élu à la présidence d'Interbev, l’interprofession bétail et viandes. Cet artisan-boucher de…
Publicité