Aller au contenu principal

Agriculture : bienvenue en 2030 !

L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et agro-alimentaire. Sébastien Abis et Mathieu Brun, membres du club Démeter nous proposent un saut dans le temps, afin de replacer les problématiques agricoles et alimentaires au cœur des questions géopolitiques et des grandes innovations de demain, qui bousculent déjà la planète. Bienvenue en 2030 !

Nous sommes en 2030 et nous sommes, 8,5 milliards d’humains sur terre. Nous vivons de plus en plus dans les villes et le phénomène de moyennisation des populations s’est accentué. (Photo ville d'illustration, ville de Tianjin, Chine).
© Pixabay

Nous sommes en 2030 et nous sommes, 8,5 milliards d’humains sur terre. Nous vivons de plus en plus dans les villes et le phénomène de moyennisation des populations s’est accentué : les classes moyennes explosent. À l’inverse les classes riches et pauvres régressent. La population agricole aussi diminue, entraînant de grandes interrogations sur le maintien de la ruralité et de l’attractivité des campagnes. Le réchauffement climatique quant à lui, se fait de plus en plus ressentir autour du globe. Tout comme face aux ressources naturelles, nous sommes toujours aussi profondément inégalitaires face à ce phénomène. C’est le cas de l’eau par exemple. Il y a 10 ans, plus de 30 % de la population mondiale n’avait plus accès à l’eau potable. Ainsi, si la géopolitique du siècle dernier s’articulait autour de l’approvisionnement en pétrole, aujourd’hui, en 2030, on parle de géopolitique des ressources naturelles. L’eau, la terre, l’énergie et l’alimentation sont plus que jamais au cœur des enjeux politiques, économiques, sociaux et environnementaux. La sécurité alimentaire est primordiale, elle est synonyme de paix.

 

Les marchés mondiaux évoluent

Partons faire un tour du monde pour observer les effets de la construction d’un monde multipolaire. Car en effet, depuis le siècle dernier on assiste à un phénomène de polarisation de la production et de la consommation des produits agricoles. C’est le cas du café et du chocolat par exemple, mais aussi du soja dont la production est concentrée sur trois pays leaders : États-Unis, Brésil et Argentine et consommée en grande partie par la Chine.

 

"China Fisrt"

En parlant de la Chine, on assiste à un déplacement du centre de gravité du capitalisme mondial vers la Chine notamment. Il semble de nos jours plus approprié de parler de sino-mondialisation que de mondialisation. Elle devient leader dans de très nombreux domaines, technologique, militaire, agricole, pharmaceutique…, on parle du multilatéralisme de la Chine. C’est aussi une puissance normative qui impose petit à petit ses normes sociétales, une société contrôlée par la Data.

Face à ces enjeux, les tendances alimentaires évoluent et s’adaptent.

Les Afriques en développement

À l’horizon 2030, plusieurs grands séismes risquent de secouer l’Afrique. Il convient d’ailleurs plutôt de parler "des Afriques", au vu de la diversité des territoires africains. D’une part sur le plan interne, avec la croissance démographique, la population africaine a doublé, une population jeune qui doit faire face aux grands enjeux environnementaux et aux crises sécuritaires ; d’autre part sur le plan international les pays africains, doivent trouver leur place face aux puissances internationales.

 

L'essor du vieux continent

En Europe, on assiste à l’inverse à un vieillissement de la population. Il y a, aujourd’hui, plus de personnes de plus de 65 ans que de personnes de moins de 30 ans. La population européenne ne représente d’ailleurs plus que 10 % de la population totale. Alors, les marchés s’adaptent. Si l’espérance de vie augmente encore, l’objectif aujourd’hui est de vivre en bonne santé le plus longtemps possible. En France, le monde agricole doit faire face à une restructuration des actifs agricoles. En effet, en 10 ans, 50 % des agriculteurs sont partis à la retraite. L’attractivité et le renouvellement des générations sont des enjeux majeurs pour maintenir la force de notre agriculture.

 

Évolution des marchés et de la consommation

Face à ces enjeux, les tendances alimentaires évoluent et s’adaptent. On observe un glissement des tendances de consommation vers de l’achat conscient, répondant à des attentes sur les enjeux de santé "vers le mieux être", de territorialisation et de diversification. Attention toutefois, la question du prix reste toujours au cœur de l’acte d’achat.
La digitalisation de la société progresse. Les réseaux sociaux, comme Instagram, sur lequel 40 % des photos qui circulent représentent des plats alimentaires, participent à l’évolution de ces tendances. L’avocat en est un bel exemple. La consommation du fruit a connu un essor fulgurant aux quatre coins du globe, suite à l’engouement des influenceurs et le lancement du hashtag #avocado lancé par des personnalités d’internet comme Kim Kardashian. La société civile est aujourd’hui une puissance normative aux cotés des pouvoirs publics, et les entreprises privées agro-alimentaires comme les "Bigs 4", autrement appelées les ABCD (Archer Daniels Midland, Bunge, Cargill, Louis-Dreyfus commoditie). Ces dernières sont des multinationales du trading de matières premières et se partagent entre 75 % et 90 % des échanges de blé, de maïs, de soja et toute autre matière première qui vont de la viande, au sucre, la farine, les fruits... Des multinationales chinoises font leur entrée sur la scène depuis les années 2000. Mais pas seulement ! Des acteurs privés hors cadre agricole s’intéressent désormais à ce domaine et investissent dans l’agriculture. Google, Alibaba ou encore Bayer se lancent dans une bataille à l’innovation et participent désormais à (re)inventer l’agriculture de demain. L’agriculture est un véritable secteur d’avenir !

 

 

Le Club Déméter observe notre monde à la loupe

Démeter est un club comptant pas moins de 66 entreprises membres, du secteur agricole et agro-alimentaire proposant ensemble des grilles de lecture innovantes qui mêlent politique, économie, environnement et sciences sur les enjeux mondiaux et les dynamiques intersectorielles. Il met en réseau 18 écoles d’enseignement supérieur, mobilise des experts scientifiques et coopère avec plusieurs ministères nationaux. En 2020, sort la 26e édition du Démeter (disponible sur Cairn).

Les membres du Club Démeter réfléchissent à haut-niveau décisionnel pour préparer les mondes de demain. Par le croisement des analyses et le partage des expériences, par la mise en débat des idées et un esprit d’innovation, l'activité déployée permet d'anticiper, de se former et de renforcer son réseau en France et à l'étranger. En privilégiant la démarche prospective (voir long), la veille stratégique sur l’international (voir loin) et l’approche globale sur l’agriculture et l’alimentation (voir large), Démeter propose de faire gagner du temps aux dirigeants d'entreprise et aux responsables professionnels.

Par l’étendue et la diversité de leurs activités, les 66 entreprises et structures professionnelles adhérentes de Démeter sont à la fois présents dans l’amont et dans l’aval du secteur agricole, de la production à la distribution en passant par la transformation et les services. Contribuant à la vie des populations par l’alimentation, ils assurent également un rôle essentiel dans le développement des territoires ruraux et l’emploi en France. Trois quarts des adhérents de Démeter ont des activités internationales. Ensemble et dans le monde, ils représentent un chiffre d'affaires consolidé de 300 milliards d'euros et emploient 600 000 salariés.

(Soruce https ://www.clubdemeter.com)

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité