Aller au contenu principal

Coopératives, industriels privés, OP : fin de partie, place à l'action

Cédric Henry, président de la FDSEA 35.

Les députés et sénateurs membres de la Commission Mixte Paritaire (CMP) ont récemment trouvé un consensus sur la proposition de loi PPL, Besson Moreau. Ceci nous laisse entrevoir une mise en œuvre des dispositions de la loi dès les prochaines négociations commerciales et nous pouvons nous en réjouir. La prise de conscience de nos élus sur la crise des revenus qui touche depuis de nombreuses années les entreprises agricoles est indéniable. Elle a permis d’aboutir à un texte équilibré et qui prend en compte les priorités portées par nos réseaux FDSEA et JA.
Nous pouvons saluer la volonté de remettre de la transparence dans le dispositif de la non-négociabilité de la matière première agricole. Il est aussi notable que les points positifs discutés à l’Assemblée nationale, notamment sur la publication et la prise en compte dans les contrats des indicateurs des coûts de production, transparents et indiscutables, soient maintenus. Enfin, l’encadrement plus strict des contrats soumis à Marques de distributeurs (MDD) introduit par le Sénat est conservé et doit permettre à ce marché de ne pas être un moyen, pour la GMS, d'une pression à la baisse sur les prix payés aux producteurs.
Nos réseaux ont su porter leurs propositions afin d’espérer enfin un retour de valeur aux producteurs. Il faut maintenant veiller à la bonne application de cette nouvelle loi. L’étau se resserre autour des GMS dont l’action sera de plus en plus encadrée. Vous l’avez donc compris, la balle est maintenant dans le camp de nos industriels et transformateurs avec qui nous contractualisons, soit directement avec nos coopératives, soit avec l'aide de nos OP.
Aux producteurs de continuer de s'organiser, de se fédérer au travers d'OP et d'AOP, car seul ou peu organisés, nous n'y arriverons pas.
À eux de prendre en compte les indicateurs de coûts de production, à eux de proposer des contrats basés sur un retour de la valeur à la production, à eux de s’investir pour faire passer leur hausse… À eux enfin de jouer la transparence sur leurs relations avec la GMS. Ils peuvent nous faire confiance, nous saurons mettre la pression où cela sera nécessaire car nous ne pouvons accepter cet éternel fait, que les entrepreneurs que nous sommes, soient la variable d’ajustement à tous les étages.
Mais la pression, nous saurons aussi la mettre sur nos partenaires, industriels, transformateurs, coopératives ou privés. L'heure est grave, l’ambiance est pesante, les revenus sont loin d’un niveau respectable, les prix sont indignes et les charges n'ont cessé de grimper voire explosent en ce moment ! Il est urgent que les effets de cette nouvelle loi soient palpables avec une amélioration des revenus. La souveraineté alimentaire de notre pays est en jeu. Car pour attirer des jeunes aujourd'hui et demain collectivement nous nous devons d'être au rendez-vous en donnant de vraies perspectives.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Arrêt de la castration à vif : le ministre présente son plan d'action
Vendredi 19 novembre, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s'est rendu dans les Côtes-d’Armor, aux…
Le Finistère à l’honneur des Trophées de l’agro-écologie
Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, avec le soutien du Crédit Agricole, organise chaque année les Trophées de l’…
Mettre à profit la biodiversité pour contrôler les ravageurs
La biodiversité est souvent considérée comme une notion abstraite à l’usage des naturalistes. Avec l’avancée des connaissances,…
Trop c’est trop

Alors que l’on nous parle de souveraineté alimentaire et de transmission-installation,force est de constater que la…

Égalité dans les territoires ruraux : mais où sont les femmes !
"Femmes et ruralité : en finir avec les zones blanches de l’égalité", tel est le titre du rapport d’information que vient de…
Prophylaxie bovine : quid de la nouvelle réglementation ?
La loi de santé animale (LSA) fixe les grands principes de prévention et d’éradication des maladies animales et impose pour la…
Publicité