Aller au contenu principal

L’agroforesterie au service des agriculteurs

Par les services agro-écologiques qu’ils procurent, les arbres champêtres jouent un rôle essentiel dans la structuration de nos paysages et au sein des exploitations agricoles. On parle aujourd’hui d’agroforesterie pour l’association d’arbres en culture et en élevage. Cette association prend des formes diverses selon les situations : haies de bord de champ, alignements d’arbres intégrés dans les parcelles, arbres isolés, bandes boisées… Toute production est concernée car chaque système agroforestier peut répondre aux enjeux de l’agriculture et de l’aménagement du territoire : bien-être animal, régulation des flux d’eau, amélioration de la biodiversité, augmentation du stockage de carbone, atténuation et adaptation aux changements climatiques, production de bois…). Ces systèmes prennent de plus en plus d’importance dans les politiques publiques, avec une volonté accrue des agriculteurs pour entrer concrètement dans une transition agro-écologique et agro-forestière. L’agroforesterie représente ainsi un levier essentiel en réponse aux enjeux climatiques et environnementaux. La chambre régionale d’agriculture s'investit depuis de nombreuses années sur le développement et la gestion des systèmes agroforestiers et accompagne ces transitions. Avec un bocage vieillissant et de nouvelles plantations, l’acquisition de savoir-faire en matière de gestion durable des haies et le développement des diverses valorisations du bois sont primordiales pour leur conservation. Ce dossier vous éclairera sur la diversité des systèmes agroforestiers à partir de témoignages, de retours d’expériences et de résultats d’études…

 

Coordination du dossier : Samuel Le Port (chambres d’agriculture de Bretagne) avec Emmanuelle Le Corre (Terra).
Rédacteurs : Laurence Ligneau, Isabelle Sénégas, Aurélie Rio, Jean-Max Le Filleul, Samuel Le Port (chambres d’agriculture de Bretagne) et Emmanuelle Le Corre (Terra).

Publicité