Aller au contenu principal

Les fêtes de fin d'année se préparent dans les fermes !

Malgré une année 2020 très particulière, marquée par le covid 19 et les épisodes de confinement, la magie de Noël devrait encore opérer cette année. Ainsi, de nombreux agriculteurs, pêcheurs, entrepreneurs... sont à pied d’œuvre pour vous offrir de belles fêtes de fin d’année et terminer 2020 dans la joie.

La coopérative des fermiers de Janzé a créé un clip musical en ligne sur youtube, intitulé "On t'emmène chez NOUS... à Janzé" Tout le monde se prépare à passer Noël !

Le déconfinement progressif a été annoncé. Il est possible, depuis le 28 novembre, d’effectuer ses achats de Noël pour déposer au pied du sapin les cadeaux des petits et grands. Le sapin, symbole emblématique de Noël, a d'ailleurs bien failli ne pas faire partie du décor cette année. Les conifères ne faisant pas partie des produits essentiels, la situation est restée incertaine pour les producteurs bretons, le mois dernier. Le ministère de l'Agriculture en a finalement autorisé la vente depuis le 20 novembre. Mais, le retard pris dans les livraisons risque d'être difficile à rattraper pour une production qui réalise l’intégralité de ses ventes en cinq semaines. Les arbres non coupés cette année dépasseront les 2 m l’an prochain, ils trouveront alors difficilement leur place dans les foyers. Des pertes seront ainsi répercutées.

 

Des réunions en petit groupe

Mais bonne nouvelle pour cette année, les familles pourront à nouveau se réunir autour du sapin. En effet, les réunions privées seront autorisées, mais attention, elles devront être limitées, a averti le chef de l’État. Il faudra donc limiter au maximum le nombre d’adultes réunis dans une même pièce et respecter les mesures sanitaires. Emmanuel Macron et Jean Castex en appellent à l’"esprit de responsabilité" des Français pour les fêtes. C’est pourquoi les filières s’adaptent. Le groupe LDC par exemple, proposera des dindes plus petites, qui sortiront en poids carcasse à 4 kg/4,5 kg, de quoi s’offrir un bon repas pour une dizaine de personnes seulement.

 

De fins gourmets

Les Français ont un lien très particulier avec la gastronomie, et bien se nourrir est aussi une manière de surmonter ces périodes difficiles de confinement. Ils seront donc peut-être, plus encore au fourneaux pour concocter de bons plats conviviaux et réconfortants. C’est du moins ce qu’espèrent les producteurs de produits festifs comme le foie gras, les volailles, les fruits de mer, les escargots. Des filières fortement impactées par la fermeture des restaurants et qui réalisent une grande partie de leur chiffre d’affaire en fin d’année. Alors, les démarches se multiplient pour toucher de nouveaux consommateurs. Drives fermiers, services en ligne (click and collect), kiosques se sont fortement développés depuis le premier confinement. Comme beaucoup d’entreprises, la Ferme du Luguen, entreprise familiale de transformation de canard (35), propose des livraisons à domicile grâce au Chronofresh, service de la Poste permettant de livrer leurs produits frais, foie gras, magrets... "le service fonctionne très bien et il faut vite passer commande", ajoute la chargée de communication, qui invite à surfer sur leur site www.lafermeduluguen.fr.
Cent millions de colis pourraient transiter par les services de La Poste entre cette fin novembre et décembre. Plus de 100 000 facteurs, livreurs et chargés de clientèle sont mobilisés pour faire face à l’afflux.

 

Mettre du baume au coeur

De plus, de très nombreuses démarches sont en place pour redonner le sourire aux consommateurs et donner de la visibilité aux petites entreprises à l’heure où les marchés de producteurs sont annulés et la population assignée à domicile. Dans cette optique, la coopérative des fermiers  de Janzé a créé un clip musical en ligne sur youtube, intitulé "On t'emmène chez NOUS... à Janzé". "Une manière d’apporter un peu de positif", affirme Stéphane Letué, le directeur. De plus cette année, dans le contexte actuel, le nouvel an qui d’habitude rassemble de nombreux convives dans une optique moins gastronomique mais plus festive, "sera une nouvelle occasion de se réunir en petit comité et de remettre alors au cœur de la table des produits comme le chapon", explique-t-il.
Retrouvez leur video sur leur site www.pouletdejanze.fr/

 

 

En attendant Noël !

 

Pour patienter jusqu'au 24 au soir, le réseau Bienvenue à la Ferme propose un calendrier de l’avent numérique en ligne sur le compte facebook : @BienvenuealafermeenBretagne. Une belle occasion de découvrir les entreprises locales et leurs offres.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Tom Vilsack, au poste de secrétaire américain à l'Agriculture

Le président élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire américain à…

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Joyeux Noel et Bonne Année 2021

Joyeux Noel et Bonne année 2021

Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Publicité