Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L'horticulture et le maraîchage embauchent

Mardi 24 avril, une opération découverte des métiers de l'horticulture et du maraîchage, destinée aux acteurs de l'emploi, s'est déroulée au lycée de Saint-Ilan.

Les métiers de l'horticulture et du maraîchage présentés aux acteurs relais de l'emploi.
Les métiers de l'horticulture et du maraîchage présentés aux acteurs relais de l'emploi.
© TERRA
Les métiers de l'horticulture et du maraîchage attirent peu de candidats. A tel point que les professionnels connaissent un véritable manque de main d'œuvre qualifiée. "Aujourd'hui, je dispose de 30 postes vacants en emploi permanent qualifié", déclare Jean-François Courcoux, directeur du groupement d'employeurs d'horticulture Geho, lui-même horticulteur.

Selon les estimations, la production florale et légumière des Côtes d'Armor aura besoin de 72 personnes qualifiées par an, le niveau de qualification demandé se répartissant entre le Bepa (ou équivalent) à 46%, le bac à 43% et au delà pour le reste.

Renverser les a priori
Il est vrai que ces métiers connaissent un déficit d'image : contrat de travail précaire, condition de travail difficile, salaires…. D'où la volonté des professionnels de lutter contre les idées reçues et de montrer une image d'une profession en évolution. "Il ne faut pas croire, en plein champ ou dans les serres, l'automatisation se développe", assure Jacky Frogerais, formateur et chef de culture à Florilan. De même, le métier permet d'évoluer vers la prise de responsabilité comme de chef de culture. "On demande des connaissances techniques mais aussi des compétences en gestion du personnel", ajoute Jean-François Courcoux.
Encore faut-il que les acteurs de l'emploi puissent véhiculer le message entre la profession et leur public. Hervé Conan, producteur de légumes sous serre et de plein champ, en est persuadé : "si les acteurs de l'emploi ont une bonne connaissance de nos métiers, nul doute qu'ils sauront les présenter et mieux orienter les candidats".
C'est ainsi qu'à l'initiative du CIO et de l'Alef (1), le pôle emploi-formation en agriculture a organisé, mardi 24 avril, à l'attention d'une vingtaine d'acteurs relais de l'emploi la visite des serres horticoles du lycée de Saint-Ilan à Langueux, précédée d'une présentation des principaux métiers par les professionnels.

(1) CIO : Centre d'information et d'orientation ; Alef : Action locale pour l'emploi et la formation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Décès de Claude Cochonneau, président des chambres d'agriculture
L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) fait part, dans un communiqué le 23 décembre, du décès de son président…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Publicité