Aller au contenu principal

Un journal construit par et pour tous les paysans

Depuis quelques années la presse écrite peine à conserver sa place. L’avènement des réseaux sociaux n’y est sans doute pas pour rien, mais c’est aussi la succession de plusieurs décisions qui a contribué à ces temps difficiles : évolution des annonces légales, évolution des régies publicitaires, concurrence des sites d’informations dématérialisés, coût des envois postaux... Les causes sont nombreuses. Nos journaux agricoles locaux n’échappent malheureusement pas à ces difficultés, auxquelles il faut ajouter l’évolution de la démographie agricole, du marché publicitaire, de l’abonnement... Nos journaux en Bretagne permettent à chacun un accès à une information professionnelle, solide et technique, apportée par nos chambres d’agriculture mais aussi le syndicalisme majoritaire.

En son temps, nous avons su, avec les chambres d’agriculture, mettre en place un modèle de journal écrit par et pour les agriculteurs et agricultrices bretons. Un journal indépendant, un journal d’informations mais aussi un journal permettant la vulgarisation de la recherche agricole ayant vocation à présenter les travaux des chambres d’agriculture notamment. Ce journal est aussi pour nous un outil qui s’appuie sur des professionnels et qui rétablit des vérités quand, sur les réseaux sociaux circulent à tout va des inepties sur notre métier et nos pratiques. Il est aussi le relai de l’action de notre syndicalisme majoritaire qui profite ainsi à tous et toutes. Ne l’oublions pas non plus, le développement des groupes techniques et de nos pratiques collectives est passé par un relai de l’information dans cet outil de communication qui permet de mettre du lien entre nous... Ce qui fait la force de notre presse agricole locale, c’est qu’elle peut s’appuyer sur des professionnels de l’information qui connaissent l’agriculture et ses subtilités.

Ce journal nous devons donc tout faire pour le préserver. Bien sûr il doit s’adapter, évoluer pour redevenir incontournable et être attendu chaque semaine ou chaque mois dans nos fermes ! Pour cela nous devons construire et consolider un modèle de presse agricole locale, un modèle économique viable et adapté au nouvel environnement média, mais aussi aux attentes des lecteurs que nous sommes. Nous devons tout faire pour maintenir et développer un outil de communication professionnel, pour continuer à rétablir des vérités, pour continuer à apporter une information pragmatique, solide et vérifiée, pour continuer à vulgariser les nouvelles pratiques agricoles auprès de tous les paysans bretons.

Vous l’aurez compris, ce journal que j’évoque, il s’agit de Terra. Soyons tous derrière Terra qui est NOTRE journal. Nous nous attacherons dans les mois qui viennent à construire un projet collectif pour que demain la presse agricole locale bretonne soit toujours présente.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
PAC 2023 : les derniers arbitrages feront la différence dans les fermes
L'Europe a fixé de nouveaux objectifs à la PAC, et laissé plus de latitude aux États membres dans la déclinaison nationale des…
Publicité