Aller au contenu principal
Font Size

Au 1er janvier 2020, l'Union Eureden sera scellée

900 personnes ont participé à l'événement : la création officielle de l'Union Eureden le 13 décembre à Saint-Brieuc. Après 24 mois d'un travail de rapprochement, le mariage est sur les rails entre les coopératives Triskalia et Cecab/d'aucy, avant la fusion annoncée dans un an.

Serge Le Bartz (président du groupe d'aucy) et Georges Galardon (président de Triskalia) ont annoncé l'union des deux coopératives.

"C'est un moment historique", ont clamé les deux dirigeants des coopératives réunies, Georges Galardon pour Triskalia et Serge Le Bartz pour le groupe d'aucy, sur la scène du palais des congrès de Saint-Brieuc. L’Union Eureden vient d'être officiellement validée par les agriculteurs délégués des coopératives Cecab/d’Aucy et Triskalia et sera effective au 1er janvier 2020.

Après deux années de co-construction, le nouveau groupe agroalimentaire coopératif breton est plus que "jamais un beau projet pour les adhérents et le territoire car il représente une accélération du développement pour répondre aux nombreux défis". Le groupe coopératif Eureden englobe quelque 20 000 agriculteurs-coopérateurs, 9 000 collaborateurs et une "Maison Commune" située à Quimperlé - non pas un siège classique mais un lieu de réunions et d’échanges -, et pas moins de six branches d'activités, 60 sites industriels, 300 magasins et plus de 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires. La communication s'est faite par étape : en janvier 2019 était annoncé le nom de la coopérative, puis au Space, un stand aux couleurs noir et blanc avait fortement attiré l'œil.

 

Répondre aux nombreux challenges

Les groupes concurrents ont donc construit un projet convergent qui demande encore des étapes avant la fusion le 1er janvier 2021. Initialement l'Union devait débuter le 1er janvier 2019 mais a été retardée car l'Autorité de la concurrence a rendu son avis seulement cet été. La date de la fusion reste inchangée. "Avec le feu vert des délégués, on peut commencer à entrer dans le détail des chiffres et le concret des activités. Il y a encore des étapes avant la fusion dans un an", a évoqué Georges Galardon.

Les ambitions affichées sont celles d'un ancrage territorial. "Nous sommes attendus sur la question de la proximité et de l'animation territoriale", reconnaît Serge Le Bartz. Quatre départements, 16 sections territoriales, 32 bassins de proximité, 400 élus administrateurs et conseillers de section sont annoncés. Autre challenge de la nouvelle coopérative : s'inscrire dans une agriculture compétitive, créatrice de valeurs, tournée vers l'international tout en sachant s'adapter à la séparation du conseil et de la vente et aux attentes sociétales. Parmi les pistes citées : la baisse des phytosanitaires, la transparence, la segmentation, l'engagement RSE avec pour signature "La Terre nous réunit" (responsabilité sociétale)...

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Cette année, les moissons de céréales affichent de faibles  rendements
Avec le retour du soleil, les moissonneuses sont nombreuses dans les champs de la région ces derniers jours. En revanche, même si…
Nouveau cadre financier pour 2021-2027 : Quelles conséquences pour la réforme de la Pac ?
Les discussions entre les dirigeants européens qui ont abouti à un accord le 21 juillet ont porté sur les enveloppes budgétaires…
Revenu des agriculteurs : l’objectif de deux Smic est hors d’atteinte
Les revenus bruts par actif agricole non salarié avoisinent plutôt le Smic. Seuls les producteurs de porcs, de volailles standard…
Dans le Finistère, un appel à projets pour les exploitations innovantes
Souhaitant accompagner les mutations de l’agriculture, le conseil départemental du Finistère vient de lancer un appel à projets…
Un labyrinthe de maïs le week-end du 15 août

Se perdre et se retrouver tout en jouant dans un dédale de maïs ? C’est l’animation que proposent, durant le week-end du 15…

"L’agriculture est un élément déterminant du plan de relance"
A peine 24 heures après avoir été nommé au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie recevait la…
Publicité