Aller au contenu principal

Méthanisation, une formation qualifiante à Pontivy

Pour accompagner la professionnalisation de la filière méthanisation qui se développe en Bretagne, le lycée Le Gros Chêne à Pontivy accueillera, dès ce printemps, la première session du certificat de spécialisation "responsable d’unité de méthanisation agricole", CS RUMA.

Les représentants du lycée du Grios Chêne et de GRDF ont signé la convention de partenariat pour la mise en place du premier certificat de spécialisation "responsable d’unité de méthanisation agricole".

Doté d’une unité de méthanisation en injection adossée à l’exploitation agricole, le lycée, est le premier de Bretagne à accueillir une formation diplômante (de niveau 4 homologuée) à destination des actuels ou futurs responsables d’unités de méthanisation agricole. Complémentaire aux dispositifs existants, cette formation en alternance propose 12 semaines en centre et 39 semaines de pratique, en contrat d’apprentissage (de 16 à 29 ans) ou de professionnalisation (à partir de 30 ans), sur un an.

 

Compétences et sécurité gazière

L’objectif affiché est de garantir une montée en compétences des acteurs de la filière et d’assurer la sécurité des installations gaz. "Un enjeu fort", rappelé par les partenaires, GRDF et le lycée Le Gros Chêne, qui l’ont entériné par la signature d’une convention pour la mise en place d’un module spécifiquement dédié à la sécurité gazière, la prévention et la maintenance. Le moyen également d’anticiper une pénurie de compétence. "La file d'attente des projets d'injection de biométhane pour les années à venir est conséquente. Pour rappel, chaque unité de méthanisation crée entre trois et quatre emplois locaux non délocalisable", a souligné David Colin, directeur territorial GRDF Bretagne.

 

Biométhane, 170 projets dans les tuyaux

Parmi les unités de méthanisation en service, la Bretagne compte de plus en plus d’unités de production de biométhane : 26 qui injectent déjà directement dans le réseau "un gaz 100 % renouvelable et produit localement", appuie le responsable du réseau de distribution GRDF. Plus de 170 projets d’injection de gaz vert sont en cours d’étude ou émergent. "90 % d’entre eux sont portés par le monde agricole". Le "pacte biogazier breton", signé le 12 septembre 2019 entre l’Etat, la Région Bretagne, l’Ademe, GRDF, GRTgaz et le Pôle Energie Bretagne, prévoit que l’objectif de 10 % de biogaz injecté dans les réseaux soit atteint dès 2025.
Le territoire de Pontivy a pris un peu d’avance en la matière en recensant plusieurs projets, en service ou en étude. Grâce à ces unités, le gaz vert injecté sur ce réseau de distribution couvrira "les trois quarts de la consommation en gaz de la communauté de communes dès 2023", ambitionne GRDF.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité