Aller au contenu principal

PAC : l'adoption définitive des plans stratégiques prend du retard

L’adoption définitive des futurs plans stratégiques de la PAC devrait prendre plus de temps que prévu et pourrait n’intervenir que cet automne et non pas avant l’été, a admis la Commission européenne. Un retard dû notamment au fait que cinq États membres n’ont toujours pas soumis leurs projets de plans : l’Allemagne, la Belgique (qui pourrait être très en retard), la Bulgarie, la Roumanie et la Slovaquie (qui devrait, elle, le rendre dans les tous prochains jours). Autre raison : la complexité du travail à mener avec des plans qui vont de 400 pages (pour un petit pays comme Malte) à 4 000 pages pour l’Espagne. La Commission européenne doit adresser trois mois après la date de dépôt des projets de plans une lettre d’observation aux États membres leurs demandant certaines adaptations. Les premières lettres devraient donc être adoptées par le collège des commissaires européens début avril. Ensuite les États membres devront retravailler leurs plans sur cette base et en présenter une version révisée que la Commission européenne prendra à nouveau trois mois à évaluer avant leur adoption. Un processus qui, surtout pour les retardataires, pourrait se prolonger donc jusqu’à la fin de l’année.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Publicité