Aller au contenu principal
Font Size

Vous avez dit  "webinaires" ? Des conférences en ligne interactives

Le confinement de ce printemps ayant rendu impossibles les réunions, séminaires, conférences et formations en présentiel, les modalités de réunion en ligne se sont multipliées : réunions en ligne et web-conférences, ateliers interactifs, formations à distance… En tant qu’agriculteur, suis-je concerné par cette offre numérique ?

Depuis quelques années, les réunions peuvent se faire en visioconférence. Au début, il fallait une salle spécifique avec une liaison internet, un écran et un microphone. Ces "visio" permettaient de faire apparaître à l’écran des participants éloignés et des diaporamas, et d’échanger à distance. Elles limitaient les déplacements dans des structures privées ou publiques de plus en plus régionales voire nationales. Grâce à de meilleurs débits Internet, il est aujourd’hui possible de se connecter à plusieurs de n’importe quel ordinateur équipé d’une caméra et d’un microphone (une "webcam") en utilisant par exemple : une application payante produite par les Américains (Skype/Team), par un entrepreneur chinois (Zoom) ou même un système web gratuit créé par un bricoleur indien (Itshello.com). Certaines structures ont développé leur propre outil d’échange. Ainsi les chambres d’agriculture utilisent CapVisio. Ces réunions en lignes ont nécessité l’acquisition de nouvelles méthodes d’animation : des réunions plus courtes, une animation forte pour le passage de la parole, la possibilité ouverte à tous les participants de partager son écran. Les participants profitent souvent de l’éloignement pour accomplir d’autres tâches ce qui complique la tâche de l’animateur.

Un accès privilégié à de l’information actualisée, dans un format compact.

Webinaires & co

Et puis est venu le confinement en mars 2020. Tous ces équipements se sont généralisés dans le cadre du télétravail. Ceci a bien sûr posé de nombreux problèmes : limites dans le nombre de connexions simultanées possibles, concurrence pour des débits Internet insuffisants. Très vite s’est posée la question du report ou de l’annulation des réunions, mais aussi des événements, des formations et des conférences. C’est alors qu’un nouveau terme s’est répandu : "webinaire".
Il s’agit en fait d’un mot-valise - contraction de "web" et "séminaire" - pour désigner un cycle de conférences en ligne. L’organisateur transmet à des participants inscrits une adresse web lui permettant d’assister à un exposé en direct à une date précise grâce à un flux de diffusion en continu (le fameux "streaming"). Il est généralement possible d’interagir avec les conférenciers - envoyer des remarques, poser des questions, participer à des sondages… - par messagerie, SMS, un "Tchat" (conversation en ligne), ou une application collaborative…
Certains événements prévus en présentiel ont été convertis en rencontres numériques. Citons par exemple en juin le Forum des circuits courts organisé par les chambres d’agriculture de Bretagne qui s’est déroulé sous la forme d’ateliers en ligne et qui a recueilli 210 connexions. De nombreux projets qui se terminaient au printemps, par exemple SOS Protein, ont aussi présenté leurs résultats en ligne devant 100 à 200 participants selon les séances. Des conférences en ligne ont été aussi spécialement créées pour permettre pendant le confinement une continuité dans la diffusion.

 

Agriculteur, j'y vais

Au printemps dernier, les agriculteurs étaient globalement peu représentés. L’assistance était principalement composée par les partenaires de ces projets, par des entreprises industrielles et commerciales concernées, et par de futurs organisateurs de conférence en ligne désireux de voir comment ça se passe. Devant une nouvelle technique de diffusion, il est normal de se poser de nombreuses questions. En voici quelques-unes que vous vous êtes peut-être posées.
"Est-ce que ça va marcher sur mon micro  ?" Si votre ordinateur permet de regarder une vidéo, il n’y aura aucune difficulté pour suivre une conférence en ligne à condition que vous ayez suffisamment de débit. Vous pouvez utiliser aussi votre téléphone bien que l’écran soit un peu petit. dans ce cas de figure, certaines conférences imposent le téléchargement d’une application.
"Est-ce que je suis concerné  ?" "Est-ce que ça va m’intéresser  ?" Il y a de plus en plus de webinaires destinés aux agriculteurs. Si le sujet s’avère éloigné de vos préoccupations, il suffit de vous déconnecter et de reprendre vos activités habituelles. Vous pouvez aussi interroger le conférencier grâce à l’interactivité pour orienter les discussions.
"Combien de temps ça va me prendre  ?" "Et si l’horaire ne me convient pas  ?" Les premiers webinaires étaient un peu longs (1h30), aujourd’hui ils durent souvent autour de 45 minutes avec un tiers du temps consacré aux échanges. Si vous n’êtes pas disponible le jour J mais qu’une conférence vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire car l’organisateur vous fera suivre également un lien pour le "replay", rediffusion sur Internet de la vidéo accessible à tout moment, et qui peut-être vous donnera accès à un dossier de de ressources complémentaires sur la thématique.
En conclusion, si un sujet vous concerne, s’inscrire ne vous engage à rien mais vous donne, sans avoir à vous déplacer, un accès privilégié à de l’information actualisée, dans un format compact, exposé par des experts de façon ludique grâce à un format équivalent à un direct de télévision.
Bien-sûr, cela ne remplace pas un événement classique et vous êtes aussi certainement impatients de retrouver de vrais partages en groupe.

 

Testez-vous : notre sélection de conférences en ligne pendant le Space

 

Le jeudi 17 septembre, les chambres d’agriculture de Bretagne participent à l’édition digitale du Space 2020.
À cette occasion, vous pourrez participer de chez vous à trois conférences en ligne de 45 minutes avec la possibilité de poser des questions à des experts. Il suffit de remplir un formulaire d’inscription sur :
www.chambres-agriculture-bretagne.com Rubrique Agenda avant la webconférence (ou en utilisant les liens donnés ci-après). Un mail vous parviendra avec un lien sur lequel cliquer pour accéder directement de chez vous aux interventions d’experts.

Réduire les factures d’électricité : l’autoconsommation en photovoltaïque,
un projet pour mon exploitation [10h]

Le photovoltaïque permet de baisser des factures d’électricité de plus en plus lourdes. Ce webinaire présente le principe de l’autoconsommation totale, aborde la faisabilité technique et financière et présente un exemple de centrale en fonctionnement dans un élevage breton.
S’inscrire : https://forms.gle/zYy8hxqAZQrEno368

Production laitière : repères et leviers pour améliorer le travail d’astreinte [11h30]

Les chambres d’agriculture de Bretagne ont reconduit en 2018 une étude Inosys Réseaux d'élevage déjà menée en 2003 sur le temps de travail d’astreinte en élevage laitier sur deux périodes (hiver et printemps). La comparaison avec 2003 permet de mesurer les évolutions en termes de productivité du travail. Un témoignage d’éleveur dont le temps d’astreinte hivernal par semaine n’est que de 17 heures/UTH (contre 30 heures en moyenne pour le réseau Inosys), complétera la présentation des leviers d’action pour réduire ce temps d’astreinte.
S’inscrire : https://forms.gle/mFRsdjGLsGMKCTeF8

Se protéger des polluants en élevages de porcs et de volailles [14h]

Le contexte Covid-19 a confirmé l’impact des contaminations par les voies respiratoires. En élevage, les intervenants (éleveurs, salariés…) peuvent être soumis à des substances nocives pour leur santé (ammoniac, poussières, produits chimiques…). Une étude menée par les chambres d’agriculture a permis d’identifier les situations à risque et d’établir des préconisations pour réduire l’exposition par la prévention et la protection.
S’inscrire : https://forms.gle/KF96Sa4uqYi2oXYMA

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Publicité