Aller au contenu principal

Agriculteurs de Bretagne s'adapte

A l'aube du lancement de toutes ses festivités d'été, l'association Agriculteurs de Bretagne a, elle aussi, dû renoncer à ses classiques comme le festival des Vieilles charrues ou l'opération "Tous à la ferme". Cependant, la période de confinement a été propice à la réflexion et à la création d'animations compatibles avec les gestes barrières anti-covid 19.

"La période anxiogène que nous venons de traverser a d'autant plus révélé la présence des agriculteurs sur le territoire. Nous, la deuxième ligne, avons tenu, et, avons été reconnus pour notre travail. Beaucoup d'initiatives ont émergé pour nourrir les consommateurs français et bretons, et l'appétance du public pour des discussions et des échanges en direct avec les agriculteurs est plus que jamais d'actualité. Cette crise a re-connecté le consommateur à l'agriculteur" , estime Danielle Even, présidente de l'association.

Nous venons à la rencontre des consommateurs pour parler de notre métier, mais aussi pour entendre les remarques

La tournée d'été
Entre juillet et août, un camion aux couleurs d'Agriculteurs de Bretagne sillonnera les routes et les marchés alimentaires pour aller à la rencontre des consommateurs. Toujours ludique avec des jeux, notamment pour les enfants, l'objectif principal est de favoriser les moments d'échanges avec le grand public. "Nous venons à la rencontre des consommateurs pour parler de notre métier, de nos pratiques, mais aussi pour entendre les questions et les remarques. Ce n'est pas à sens unique", explique la présidente. Et d'ajouter, "les agriculteurs qui participeront à la vingtaine de dates ont pour mission de collecter les interrogations des locaux et des vacanciers. L'occasion pour l'association de mieux connaître les besoins des consommateurs et leurs envies".

Découverte à la ferme
Si l'évènement "Tous à la ferme" n'a pu se tenir, l'association considère que les visites d'exploitation restent une valeur sûre pour permettre aux néophytes de comprendre et de visualiser les pratiques des agriculteurs d'aujourd'hui. Un moyen aussi de parler des exigences du métier et de leur vision de l'agriculture pour demain. L'association lance, via son site internet, une plateforme digitale, sur inscription, qui permet d'aller visiter la ferme de son choix par petit groupe. Une trentaine de fermes se sont inscrites pour recevoir du public. "J'y crois beaucoup, je trouve cela très moderne", assure Dominique Gautier, éleveuse de porcs à Trévérec (22) et membre active de l'association depuis ses débuts. "En remplissant le formulaire, j'ai indiqué mon type d'élevage, précisé qu'il s'agissait d'une exploitation conventionnelle, raisonnée, mais pas d'une ferme pédagogique. Il ne faut pas tromper le visiteur mais lui proposer une immersion dans une exploitation classique", assure l'agricultrice. Chaque ferme propose ses disponibilités de jours et d'horaires sur un calendrier et est informée si une demande de visite est formulée. Le visiteur s'acquitte d'un droit d'entrée de 5 euros. "L'argent est reversé directement à l'agriculteur qui fait visiter son exploitation", explique Danielle Even.

Des projets pour l'automne
Au delà de l'été, l'association réfléchit à la création d'un évènement à la rentrée : "le banquet d'Agriculteurs de Bretagne", qui devrait se dérouler à Rennes, en partenariat avec les soignants. "S'il reste encore beaucoup à construire, l'idée est de proposer un repas après la période difficile que nous venons de vivre. Lors des travaux des champs, des ensilages, mais aussi des deuils, nous nous retrouvons souvent autour d'une table, pour échanger, partager... Nous voulions retrouver cet état d'esprit.Ce sera aussi l'occasion de parler alimentation, autosuffisance alimentaire.., des sujets qui doivent avoir du sens aujourd'hui", estime la présidente de l'association.

 

 

Les premières dates

Pour suivre le camion d'agriculteurs de Bretagne, rendez-vous le matin sur les marchés :
- Samedi 11 Juillet à Morlaix
- Mardi 14 Juillet au Conquet
- Mercredi 15 Juillet à Lannilis
- Samedi 18 Juillet à Saint-Renan

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité