Aller au contenu principal

Alerte aux météorisations

De nombreux cas de météorisations sont signalés ces deux dernières semaines, particulièrement à l’Ouest de la Bretagne et dans les élevages les plus herbagers.

Le froid d’avril à presque stoppé la pousse de l’herbe, le stock d’herbe disponible à donc diminué fortement amenant à revenir plus rapidement sur les parcelles.

Ce sont généralement des météorisations gazeuses, elles surviennent quand la bête est incapable d'éructer une accumulation de gaz dans le rumen. Il peut aussi y avoir des météorisations spumeuses avec une accumulation de bulles de gaz qui restent emprisonnées dans une mousse à base de protéines solubles dans le rumen.
Le froid d’avril à presque stoppé la pousse de l’herbe, le stock d’herbe disponible à donc diminué fortement amenant à revenir plus rapidement sur les parcelles. Ces deux dernières semaines la pousse reprend, l’herbe disponible est donc jeune (<20 jours) même dans les parcelles pâturées il y a plus de 30 jours.
Donc même si le taux de légumineuses n’est pas très élevé dans la parcelle, les conditions peuvent être réunies : une pousse d’herbe jeune, riche en substances fermentescibles et météorisantes, des animaux dehors jours et nuit avec des impacts méteo supposés sur le fonctionnement digestif, mais surtout dans certains cas sans fourrage complémentaire. Avec les matinées fraiches, les conditions sont réunies pour la météorisation. Que faire ? 
- Ralentir la vitesse de pâturage pour laisser les prairies avoir un temps de repousse suffisante (>30 jours). Pour cela il sera probablement nécessaire de limiter le temps de pâturage en gardant par exemple plus longtemps les animaux à l’étable après la traite et distribuer un fourrage grossier. Cette distribution peut être faite en parcelle, notamment du foin le rendant ainsi facilement accessible.
- Éviter les excès de calcium qui stabilisent les mousses, en revoyant la complémentation minérale.
- Le pâturage au fil peut être une solution pour limiter l’ingestion d’herbe et favoriser la consommation de foin.
- L’apport d’huile végétale de table dans l’eau de boisson permet de disperser les mousses qui emprisonnent les gaz dans les météorisations dites spumeuses. On peut en mettre directement dans l’abreuvoir en préventif. A utiliser ponctuellement lors des conditions à risque.
- Enfin, renforcer la surveillance plusieurs fois par jour et intervenir dès détection. La météorisation est toujours une urgence.
Lorsqu’il n’y a que du gaz, poser une sonde oesophagienne permet d’évacuer les gaz, si cela ne suffit pas à évacuer rapidement les gaz, il faudra trocarder le flan gauche.
Lors de météorisation spumeuse, on peut apporter de l’huile de table par drogage : un demi-litre d’huile végétale dans un demi-litre d’eau, masser le flanc, mettre un baton en travers de la gueule comme un mors de chevaux, chatouiller la gorge et faire marcher l’animal pendant une demie-heure environ.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité