Aller au contenu principal

Climalait ou comment s’adapter, demain, au changement climatique

Le réchauffement climatique devrait entraîner une hausse des températures et une multiplication d’hivers doux et très pluvieux, suivis d’étés chauds et secs. Dans ces conditions, pourra-t-on encore produire du lait demain en Bretagne ? La réponse avec Climalait.

Courant 2019, trois groupes d’éleveurs bretons ont planché sur Climalait.

Démarche prospective pilotée par l’interprofession laitière, Climalait a demandé à des éleveurs de 27 petites régions françaises d’imaginer ce que sera demain la production de lait, dans un contexte de réchauffement climatique. En Bretagne, épaulés parla chambre d’agriculture et l’Institut de l’élevage, trois groupes se sont prêtés au jeu, un au sud de l’Ille et Vilaine et deux dans le nord du Finistère, l’un en agriculture biologique, l’autre constitué d’éleveurs récemment installés en conventionnel.

 

+ 1°C en Bretagne

"À partir des données climatiques du passé, nous avons modélisé le climat futur, explique Isabelle Pailler, conseillère lait à la chambre d’agriculture de Morlaix. Et nous en avons déduit les conséquences sur les cultures à mettre en place, les itinéraires techniques, les rendements…". À moyen terme, le réchauffement devrait se traduire par une hausse des températures de l’ordre de 1°C en Bretagne. "La mise à l’herbe sera avancée d'une quinzaine de jours, le semis de maïs plus précoce…".
Globalement, les rendements s’en trouveront légèrement plus élevés, mais avec une forte variabilité d’une campagne à l’autre. "Trois années sur 10, un hiver doux et très pluvieux, ne permettant pas de faire pâturer les animaux, sera suivi d’un été chaud et sec, qui consommera les stocks réalisés au printemps. Et la reprise automnale sera trop tardive pour les reconstituer".

 

3 années difficiles sur 10

Dans ce scénario catastrophe, il manque 1 à 1,3 t de fourrage par vache. Et les pistes pour y faire face ne sont pas si nombreuses : diminuer les effectifs de renouvellement, augmenter les stocks de sécurité, choisir du maïs à double fin, ensilage et grain, afin d’avoir un peu de marge en année difficile, cultiver du sorgho et de la luzerne, distribuer de la paille dans la ration, faire pâturer des stocks sur pied… "Les éleveurs ont souligné que le futur climatique ne devrait pas contrarier la vocation laitière de la Bretagne, résume Isabelle Pailler. Toutefois, ils pressentent des aléas financiers très importants. Et s’interrogent sur les conséquences économiques pour les exploitations et la robustesse de la filière laitière".

 

 

Vous avez dit AgriClim ?

Climat et agriculture

L’outil AgriClim Change développé par les chambres d'agriculture de Bretagne, Pays de la Loire et Normandie donne en deux minutes le climat futur et passé à un endroit précis du grand ouest ou ailleurs en France, de 1950 à 2100.
C’est une base de données sur le climat au service des territoires. Les graphiques sont déjà disponibles pour plusieurs filières agricoles et indicateurs : prairie, blé, maïs, viticulture, légumes, ETP, bilan hydrique, index température-humidité pour les bovins, indice de Winkler…, avec un point tous les 25 km dans le grand ouest et selon les scénarios futurs du GIEC (scénarios intermédiaire et pessimiste). Des supports sont accessibles pour mieux sensibiliser et adapter l’agriculture selon l’évolution du climat local.


Contacts : laurence.ligneau@bretagne.chambagri.fr et guillaume.vanbelle@bretagne.chambagri.fr

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité