Aller au contenu principal

Filière laitière : 38 270 emplois en 2020

C’est la 1re filière bretonne avec 27 % des emplois directs. 37 % des emplois de cette filière sont dans le maillon production et 29 % dans les industries agroalimentaires (IAA). Mis à part le maillon des industries de l’amont, l’Ille-et-Vilaine est le 1er département pour tous les maillons.

La robotisation des exploitations laitières explique en partie la diminution du nombre d’emplois en production.

Au niveau géographique, les activités liées au lait sont donc plus fortement localisées dans le département de l’Ille-et-Vilaine, qui totalise 38 % des emplois de la filière. Arrivent ensuite les Côtes d’Armor et le Finistère, avec chacun 23 %, puis le Morbihan avec 16 %. En Ille-et-Vilaine, la filière laitière est celle qui emploie le plus (40 % des emplois des filières agricoles du département).

 

L'élevage : plus d'un emploi sur deux

Le maillon production est le 1er maillon avec 21 000 emplois soit 55 % des emplois de la filière. Un tiers sont en Ille-et-Vilaine, suivi par les Côtes d’Armor (1/4), le Finistère (22 %) et le Morbihan (19 %). Les emplois à la production diminuent, ce qui correspond aux nombreux départs en retraite non remplacés, aux difficultés de recrutement de salariés ainsi qu’au développement de l’automatisation et de la robotisation dans les exploitations laitières. Ainsi, l’augmentation de la production bretonne de lait, qui atteint 7 % entre 2012 et 2017, s’explique par des gains de productivité. Malgré les difficultés de recrutement évoquées par de nombreux éleveurs laitiers, selon la statistique publique, le salariat se développe et passe de 10 % des emplois en 2010 à 13 % en 2017. Même en progression, le salariat ne permet pas un maintien de l’emploi.

L’agriculture bretonne

Près de 50 % des emplois des IAA aval en Ille-et-Vilaine

Les industries laitières regroupent la collecte et la transformation du lait, activités très automatisées. C’est en Ille-et-Vilaine que les emplois sont les plus nombreux (46 %), suivi du Finistère (29 %). Entre 2013 et 2020, ce maillon a gagné plus de 1 600 emplois, conséquence d’une dynamique d’investissement industriel dans un contexte de fin des quotas laitiers en 2015. Sont recensés notamment la création de nouvelles unités, comme l’usine Synutra à Carhaix, qui est désormais détenue en grande partie par le groupe Sodiaal, une nouvelle unité de séchage et d’ensachage de poudre de lait à Créhen ou encore le nouveau site de produits laitiers ultra-frais bio de Triballat Noyal, en parallèle d’investissements chez de nombreux acteurs. A l’inverse, certaines réorganisations industrielles se sont traduites par des réductions d’effectifs (Novandie, Terra Lacta…).
On dénombre 2 210 emplois liés à l’alimentation animale (IAA amont) principalement en Côtes d’Armor et Ille-et-Vilaine. Les services directs et organismes divers totalisent 10 % des emplois de la filière. Ils sont localisés pour 45 % en Ille-et-Vilaine.

Contact : maud.marguet@bretagne.chambagri.fr

 

Une exploitation laitière bretonne moyenne génère 3,4 emplois directs, dont 1,8 en élevage et 1,2 dans les industries de l'amont et de l'aval.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité