Aller au contenu principal

Filière volailles de chair et œufs : 17 800 emplois en 2020

C’est la 3e filière bretonne avec 12 % des emplois directs. 47 % des emplois de cette filière sont dans le maillon des industries de l’aval, qui regroupe pour 88 % les activités d’abattage-découpe-transformation de volailles de chair et pour 12 % celle de conditionnement des œufs et de fabrication d’ovoproduits. Les activités industrielles liées à l’abattage-découpe des volailles de chair restent très manuelles et demandent donc beaucoup de main d’œuvre.

En production d’œufs, les emplois progressent, en lien avec le développement des œufs alternatifs, plus gourmands en main d’œuvre.

Au niveau géographique, les activités avicoles sont plus fortement localisées dans le département du Morbihan, qui totalise 41 % des emplois de la filière. Arrivent ensuite les Côtes d’Armor (30 %), le Finistère (18 %) et l’Ille-et-Vilaine (10 %).
Les emplois des industries agroalimentaires sont localisés à 58 % dans le Morbihan, suivi des Côtes d’Armor (20 %) et du Finistère (19 %). Entre 2013 et 2020, ce maillon a perdu une centaine d’emplois, essentiellement dans l’industrie des volailles de chair (perte d’environ 300 emplois), alors qu’à l’inverse, celle des œufs et des ovoproduits s’est développée (gain de 200 emplois), et ce malgré quelques restructurations. Depuis 2013, l’industrie des volailles de chair a connu des difficultés dans le Finistère et le Morbihan avec les multiples difficultés du groupe Doux repris en partie, la liquidation de Tilly-Sabco International et la fermeture d’autres établissements. En ovoproduits, de nouvelles casseries se sont construites (Ploërmel) et Ovoteam à Plaintel a augmenté sa capacité.

L’agriculture bretonne

63 % des emplois des couvoirs en Côtes díArmor

Le maillon production compte 4 920 emplois, soit 28 % des emplois de la filière. Les Côtes d’Armor sont en 1re position avec 36 % des emplois, suivi du Morbihan (30 %) et du Finistère (22 %). Les emplois à la production diminuent, principalement en volailles de chair, en corrélation avec une baisse de la production bretonne de 2 %. En production d’œufs, par contre, les emplois progressent, en lien avec la hausse de la production d’œufs de 25 %, avec notamment le développement des œufs alternatifs, plus gourmands en main d’œuvre.
Le maillon des services directs et organismes divers totalise 15 % des emplois de la filière. Ils sont localisés pour 1/3 dans les Côtes d’Armor. Les industries de l’amont regroupent la fabrication d’aliments pour les animaux (5 220 emplois) et les couvoirs (920 emplois). Avec 50 %, c’est en Côtes d’Armor que l’on trouve le plus d’emplois dans ces activités. Entre 2013 et 2020, les couvoirs des filières volailles de chair ont connu différentes restructurations avec, par exemple, la liquidation du groupe Amice Socquet. Ces restructurations sont en lien avec les difficultés des filières poulets export et dinde. A l’inverse, l’activité dans les couvoirs de la filière œufs de consommation a plutôt montré un certain dynamisme.


Contact :  delphine.scheck@bretagne.chambagri.fr

 

Une exploitation avicole bretonne moyenne génère 6,5 emplois directs, dont 3,7 dans le maillon des IAA en aval et 1,8 dans le
maillon production.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Une nouvelle croissance est possible

Septembre 2021 aura permis de renouer avec le Space, salon des productions animales, carrefour européen. Un carrefour de…

Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
Publicité