Aller au contenu principal

FormAgro : Les établissements agricoles publics se fédèrent !

En ce début d’année 2021, les 10 établissements agricoles publics de Bretagne ont décidé de se rassembler au sein d’une structure GIP (Groupement d’Intérêt Public) dénommée Breizh FormAgro. Gagner en visibilité, facilité les échanges, partager une vision prospective… tels sont les objectifs portés pour le nouveau collectif. Pour les aider, un nouveau directeur a été embauché au 1er mars.

Fabrice Henry, directeur du C.F.A de Merdrignac, Christophe Batx, directeur du GIP, Marie-Pierre Gousset, directrice de l’établissement de Chateaulin-Morlaix-Kerliver et Claudine Le Gwen directrice de l’établissement Rennes-Le Reux-Combourg, dans les serres de l'établissement agricole de Merdrignac.

Après plusieurs années de réflexion les 10 établissements agricoles publics bretons ont décidé de se rassembler et de formaliser leur collaboration pré-existante, en créant un GIP : FormAgro. Les objectifs de cette nouvelle structure sont multiples. Tout d’abord, le GIP souhaite créer une synergie entre les différents établissements. En effet, "Les établissements agricoles sont de petite taille, aujourd’hui, nous souhaitons unir nos forces pour répondre au mieux aux missions du ministère de l’agriculture", explique Marie-Pierre Gousset, directrice du GIP. "Mais pas seulement !", ajoute-elle. L’enseignement agricole, caractérisé par sa grande proximité entre le corps enseignant et les élèves, la richesse de ses outils et méthodologies pédagogiques, son lien au territoire et au monde professionnel, se veut "force de proposition et moteur de nouvelles dynamiques agricoles et territoriales". Ce groupement va ainsi s’attacher à développer des partenariats avec l’ensemble des acteurs des territoires. Enfin, il permettra de mettre en œuvre une communication régionale commune forte.

Une nouvelle organisation

Cette nouvelle structure s’organise autour d’une présidence tournante annuellement. Ainsi, pour cette première année, la présidence du GIP est assurée par Marie-Pierre Gousset, directrice de l’établissement de Chateaulin-Morlaix-Kerliver et Claudine Le Gwen directrice de l’établissement Rennes-Le Reux-Combourg .
De plus, il est administré par un comité technique dont les membres sont des représentants de tous les établissements. Des groupes de travail ont été mis en place pour travailler sur les enjeux de l’enseignement, tels que le mixage des publics, la digitalisation... Enfin, il sera piloté par un directeur, Christophe Batx, en fonction depuis le 1er mars 2021. Dans un premier temps, un travail d’analyse et de capitalisation des "bonnes pratiques" sera mené pour valoriser l’existant et "demain développer de nouveaux projets et perceptives", explique le nouveau directeur.

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité