Aller au contenu principal

Agriculteurs de Bretagne veut renouer le lien avec les consommateurs

Après l’annulation de 2020, Agriculteurs de Bretagne tenait son assemblée générale lundi 12 juillet, devant 700 de ses membres et sympathisants, sur le site des Vielles Charrues, à Carhaix-Plouguer (29). Une après-midi ponctuée d’interventions de célébrités et d’élus sur un même thème : comment renouer le lien entre le monde agricole et le consommateur.

L'assemblée générale d'Agriculteurs de Bretagne s'est déroulée sur la scène des Vieilles Charrues.

Pour sa première assemblée générale extraordinaire depuis 2019, Agriculteurs de Bretagne n’a pas fait les choses à moitié. Le rendez-vous était organisé lundi 12 juillet sur le site du festival Les Vieilles Charrues, à Carhaix-Plouguer (29). Dans le public, environ 700 membres ou proches de l’association ont assisté aux événements de la journée, riche en émotion et en surprises. C’était la dernière assemblée générale de Jean-Paul Le Métayer, directeur d’Agriculteur de Bretagne, qui l’a bien vu grandir depuis sa création en 2012. Avec 806 nouveaux adhérents individuels en 2021, la structure compte désormais 3 248 membres. Une grande majorité sont des agriculteurs (70 %), mais des sympathisants qui exercent une autre activité composent également son effectif. Jean-Paul Le Métayer sera remplacé par Carole Perros, qui a fait une apparition sur scène afin de rencontrer les adhérents présents.

Des actions pour communiquer
À travers toutes les interventions et animations du jour, Agriculteurs de Bretagne a souhaité mettre l’accent sur la nécessité de renforcer les moyens de communication du monde agricole, face aux nombreuses critiques que subissent les producteurs. Le volet digital, avec un nouveau site et une utilisation accrue des réseaux sociaux, vise a mieux faire comprendre aux consommateurs le quotidien des agriculteurs et à répondre à leurs interrogations.
Les Découvertes à la ferme, durant lesquelles une trentaine d’exploitants breton accueillent le public, ont été créées dans la même optique. "Il s’agit d’une formule simple et accessible. On souhaite qu’elle se déploie dans l’ensemble de la région", encourage Jean-Paul Le Métayer.
Les agriculteurs vont également directement à la rencontre des consommateurs grâce à la tournée d’été, du 14 juillet au 14 août. Vingt-cinq étapes sur les lieux fréquentés de différentes villes bretonnes qui seront propices au dialogue.

Passer à l’offensive
Depuis septembre, l’association planchait sur son projet stratégique pour 2021-2024. Intitulé L’Appel des Agriculteurs de Bretagne pour une agriculture partagée, il vise à "mieux prendre en compte le regard du consommateur", explique Dominique Gautier, éleveuse de porc, qui présentait le plan ce lundi. Parmi les objectif : "Renforcer le dialogue et former les agriculteurs à la communication avec le public, ce qui n’est pas forcément dans nos gènes", admet l’éleveuse.
Durant le reste de l’assemblée générale, de nombreux intervenants prestigieux se sont succédés. Animateur star de la chaîne M6, Mac Lesggy est monté sur la scène des Vieilles Charrues et a tenté d’analyser la relation entre exploitants agricoles et médias durant une vingtaine de minutes. Une prise de parole qui a beaucoup plu aux 700 adhérents présents. Le présentateur a notamment encouragé les agriculteurs à passer à l’offensive pour ne plus subir les attaques.
Loïg Chesnais-Girard, président de la Région fraîchement élu, a fait part de son admiration pour les exploitants, pointant les nombreux enjeux à venir. "Il y a des combats sur lesquels nous restons engagés. Il y a encore du travail, mais la Bretagne est à la pointe", estime-t-il, appelant à "assumer tous nos systèmes de productions".
Très attendu, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a été applaudi à de nombreuses reprises par l’assemblée. Se déclarant "en phase avec le plan stratégique" d’Agriculteurs de Bretagne, il a insisté sur l’importance "d’œuvrer pour recréer le lien entre agriculteurs et consommateurs".

 

 

Jean Paul Le Métayer et Danielle Even récompensés

EVEN Lemetayer

L’assemblée générale d’Agriculteurs de Bretagne s’est terminée dans l’émotion. Pour sa dernière en tant que directeur, Jean-Paul Le Métayer s’est vu remettre le Mérite agricole par Danielle Even, présidente de la structure. "Dévouée à la cause, tu as été la cheville ouvrière de la création de l’association", lui assure-t-elle avant de lancer une vidéo dans laquelle nombre de ses proches dressent le portrait d’un travailleur acharné et sensible derrière sa carapace. Amoureux de de la terre et de la mer, c’est vers son second penchant qu’il va pouvoir se tourner désormais.
Danielle Even avait à son tour la gorge serrée lorsque Jean-Luc Martin, président des Vieilles Charrues et administrateur d’Agriculteurs de Bretagne, lui a remis la Légion d’honneur. Une distinction qui vient couronner un engagement sans limite pour le monde agricole.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité