Aller au contenu principal

Innoval : l'ambition d'être au plus près des 30 000 éleveurs adhérents

La coopérative Innoval a tenu sa première assemblée générale la semaine dernière. Pour rappel, ce projet construit par des éleveurs a été plébiscité à 96 % par les membres des quatre coopératives fusionnantes (BCEL Ouest, Copavenir, Evolution et GDS Bretagne) lors de leurs propres assemblées générales. Premiers pas d'une supra-coopérative.

Yann Lecointre, directeur et Vincent Rétif, président sont à la tête d'une coopérative comptant 1705 salariés dont 1511 sont directement au contact des éleveurs.
© Claire Ronsin


Au 1er juillet, Innoval va servir 30 000 éleveurs sur 25 départements sous l'égide du nouveau président élu Vincent Rétif. Cette réunification des compétences dans les domaines du conseil, de la santé, de la reproduction et de la génétique est une première en France et à l’échelle européenne. "Cette présence sur un territoire large ne nous dispense pas de la proximité. Les éleveurs ont besoin de conseils et de technicité proches de leurs élevages. 80 agences seront dispersées sur le territoire soit une agence tous les 500 éleveurs. Innoval c'est 13 000 interventions par jour et toujours un référent par élevage", rappelle Vincent Rétif.

Fusionner pour rester compétitif

"Notre objectif est de ne plus travailler en silo mais de réaliser des passerelles entres nos métiers et nos compétences pour mieux servir les éleveurs", précise le président. S'il admet que "cela prendra du temps", il estime que c'est nécessaire "au vu de l'exigence toujours plus forte d'éleveurs très qualifiés mais aussi pour assurer notre capacité à rester des créateurs de génétique grâce aux 2 000 élevages engagés avec Innoval. Nous devons préserver cet atout pour entamer la nouvelle marche vers l'européanisation de notre schéma de solutions. Sans la mutualisation de nos compétences, nous risquions de perdre face aux entreprises américaines et de ne plus être capable de préserver notre capacité d'innovation sans augmenter nos tarifs auprès de nos adhérents".

Une coopérative RSE

Innoval, à l'image des exploitations agricoles s'engage dans des démarches de responsabilités sociales et environnementales. Exemples :
- La sélection génétique permet d'améliorer le bien-être animal via une meilleure adaptabilité des des animaux au système d'exploitation. De nouveaux index sur la santé des pieds sont récemment sortis pour adapter les animaux aux sorties à l'herbe ou aux bâtiments ;
- Un travail sur le cycle de digestion a été réalisé pour permettre une meilleure ingestion des végétaux et une baisse des émissions de méthane ;
- Le parc de 250 véhicules et les déplacements sont optimisés ;
- La réalisation de bilan carbone dans les exploitations a permis une première mesure des GES avant d'entrer en phase de solutions.

Quels tarifs pour quelles prestations ?

Un catalogue des prestations est disponible. A ce jour, il reprend l'ensemble des services proposés par les coopératives ayant fusionnées sans modifictions tarifaires. A terme, l'ambition d'Innoval est de proposer de nouvelles offres basées sur la complétmentarité de ses compétences. "Nous aurons réussi notre fusion, si d'ici cinq ans, Innoval a un maximum d'éleveurs qui adhèrent à nos services en sachant qu'ils sont efficaces pour leurs élevages", explique Vincent Rétif. La coopérative choisit aussi de ne pas faire d'offres forfaitaires pour laisser aux éleveurs le plus de liberté possible. "Nous n'inciterons pas les éleveurs à prendre l'ensemble de nos services. Nous souhaitons qu'ils soient convaincus de leur efficacité. Nous investissons également dans une plate-forme numérique collaborative permettant de manager son troupeau. Nous avons mis un point d'honneur à ce que l'éleveur puisse décider avec quel interlocuteur il partage ses données d'élevage",
précise le président.
Un nouveau catalogue devrait voir le jour d'ici l'an prochain.

Innoval en chiffres

• 30 000 adhérents
• 300 élus impliqués dans 16 comités de territoire
• 46 administrateurs au conseil d'administration dont 14 membres du bureau
• 1 700 collaborateurs
• 80 agences
• 70 ans d’expérience cumulés dans le service en élevage

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Fébrilité de la filière à l’approche de la fin de la castration à vif
À l’occasion de son assemblée générale, la Fédération nationale porcine (FNP) a demandé un changement de la grille de paiement de…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
L'agriculture se glisse entre les deux tours
Les FDSEA et JA de Bretagne avaient, dès la publication des listes de candidature pour les élections régionales, invité les…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Publicité