Aller au contenu principal

La biodiversité, c'est quoi ?

Apparue dans les années 80, la biodiversité est un concept relativement récent, qui recouvre le nombre, la diversité et la variabilité des êtres vivants. Elle intègre les interactions qui existent entre ces organismes eux-mêmes, mais également entre ces organismes et leurs milieux. Elle recouvre la diversité au sein d’une même espèce (diversité génétique), entre les espèces (diversité des espèces) et entre les écosystèmes (diversité écologique).

Le bourdon contribue à la pollinisation.
© Christophe Boyer _ FlickR

Il existe une biodiversité dite remarquable qui comprend les habitats et espèces rares ou menacées d’extinction. C’est néanmoins la biodiversité ordinaire qui nous intéresse particulièrement, car sa richesse, son abondance et ses multiples interactions assurent le bon fonctionnement et les capacités productrices des écosystèmes, essentiels au maintien des hommes. L’utilité de la biodiversité dans le processus de production agricole est de ce fait bien réelle. Elle contribue notamment au maintien de la fertilité des sols (rôle des vers de terre), à la pollinisation (rôle des insectes comme le bourdon), à la qualité de la production fourragère des prairies naturelles. Elle évolue au fil du temps et dépend des processus naturels, mais également de l’activité humaine.
Par ses pratiques, l’élevage de ruminants participe au maintien de cette biodiversité ordinaire. Les prairies bocagères qu’il entretient, tout comme les haies, talus, mares et autres éléments agro-écologiques, procurent habitats et ressources alimentaires pour nombre d’animaux et insectes.

Comment évaluer la biodiversité dans les territoires d’élevage ?
Le recensement de l’ensemble des espèces présentes est la réponse qui vient rapidement, mais demande des moyens très importants et beaucoup de temps. Dans ce cadre du projet Indibio (Casdar 2001-2013), l’Institut de l’Élevage et ses partenaires (Inrae, Muséum national d’histoire naturelle, France Nature Environnement) ont recensé des espèces animales caractéristiques des écosystèmes agricoles (bourdons, chauve-souris, sauterelles…) et étudié leur lien avec les pratiques agricoles, l’occupation du sol, les infrastructures agro-écologiques. Il a notamment été démontré que 75 % de la diversité des espèces de bourdons était expliqué par la forme des parcelles et par les composantes paysagères. La fertilisation de la prairie, la fréquence de fauche et la pression de pâturage ont également des effets sur la diversité des chauves-souris. Au final, ce travail a permis de créer un outil d’évaluation de la biodiversité ordinaire à destination des éleveurs et de leurs conseillers : l’outil Biotex.

Quelle est la particularité de l'outil Biotex ?
Biotex est un outil d’aide à la décision qui évalue la capacité d’une exploitation d’élevage ou de polyculture élevage à maintenir de la biodiversité. Il permet de dégager le potentiel de biodiversité ordinaire à partir de l’analyse des pratiques agricoles et des habitats présents. Plusieurs échelles sont étudiées. La méthode replace, dans un premier temps, l’exploitation dans son territoire et analyse la fonction qu’elle joue au niveau de la biodiversité. On passe ensuite à l’échelle de l’exploitation, au travers de l’occupation des sols et des infrastructures agro-écologique, puis des parcelles vues par leur structuration, par la gestion des prairies permanentes et des haies. Le dernier niveau s’intéresse à la gestion de la matière organique des sols, vitale pour la santé des sols.
Cette démarche vise à être lisible et compréhensible par l’éleveur. Deux heures sont suffisantes pour recueillir l’ensemble des informations nécessaires à l’évaluation et deux heures complémentaires pour en réaliser la synthèse.

Zoom composantes paysagères
Chauve-souris

 

indicateur
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Fébrilité de la filière à l’approche de la fin de la castration à vif
À l’occasion de son assemblée générale, la Fédération nationale porcine (FNP) a demandé un changement de la grille de paiement de…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
L'agriculture se glisse entre les deux tours
Les FDSEA et JA de Bretagne avaient, dès la publication des listes de candidature pour les élections régionales, invité les…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Publicité