Aller au contenu principal

L’acupuncture pour les bovins : des éleveurs témoignent

L’acupuncture pour soigner les bovins ? Source d’étonnement, cette pratique issue de la médecine chinoise mérite que l’on s’attarde sur ses principes et ses différentes utilisations ; d’autant plus qu’elle est sans risque de résidus dans le lait ou la viande.

© Pixabay

Organisées par la chambre d’agriculture de Bretagne, de nouvelles formations en acupuncture ont eu lieu cet hiver. Des éleveurs témoignent suite à leur participation à la formation de leurs pratiques et leur vécu.

 

L’acupuncture : entre prévention, soin et approche de l’animal

L’acupuncture, partie intégrante de la médecine chinoise, consiste à appliquer des aiguilles sur certains points précis de l’animal. Utilisée en curatif comme en préventif, elle agit sur l’équilibre général de l’animal. Nayla Cherino Parra, vétérinaire spécialisée en médecine naturelle et intervenante de la formation, explique : "Dans le corps, on compte 12 organes principaux, reliés par des méridiens, eux-mêmes reliés à des points d’acupuncture.
Ces derniers fonctionnent à l’image d’un circuit électrique :
- l’organe, c’est l’ampoule,
- le méridien, c’est le fil électrique,
- le point d’acupuncture, c’est l’interrupteur.
Connaître les points d’acupuncture est une chose, appliquer les aiguilles en est une autre ! L’après-midi en élevage permet à la fois de repérer les points d’acupuncture et de découvrir des outils d’approche de l’animal afin de poser les aiguilles en toute tranquillité, pour l’animal… comme pour l’éleveur !
 

Pour plus d’informations sur l’acupuncture, lire l’article Terra du 21 juin 2019 : Piquer pour soigner, l’acupuncture au service des bovins.

 

L’initiation pour découvrir et pratiquer en élevage

La formation initiation se déroule sur deux jours, ce qui permet aux éleveurs de pratiquer et d’échanger sur leurs expériences lors de la seconde journée. Chaque jour se déroule de la même façon : matinée en salle afin de s’approprier les principes de la méthode et après-midi en élevage pour pratiquer. Grâce aux deux ½ journées sur le terrain, les participants repartent en sachant repérer vingt points d’acupuncture, les associer selon les pathologies rencontrées et poser les aiguilles.

 

L'approfondissement, pour aller plus loin dans la pratique

Sur demande des participants, une formation d’approfondissement en acupuncture peut être organisée suite à l’initiation. Les éleveurs se retrouvent quelques mois à un an après la première formation pour échanger sur leurs expériences et aller plus loin dans la pratique.
La journée se déroule comme la formation initiation : matinée en salle, après-midi en élevage.
Les éleveurs révisent les points sur les animaux à l’aide de divers exercices, dont des cas concrets de cas pathologiques.

 

Des formations à venir en Bretagne

Si vous souhaitez vous initier ou approfondir l’acupuncture, ou si vous êtes tout simple-ment curieux.se de découvrir "le triangle de l’immunité et "les 5 chandelles", des formations sont prévues en Bretagne dès ce printemps dans tous les départements bretons.

 

Trois types de formation, une même intervenante : Nayla Cherino Parra, vétérinaire spécialisée en médecine naturelle

Formation initiation : 2 jours dont deux ½ journées de pratique en élevage
- Broons ou Plérin :  24/01 et 03/02/22
- St Ségal : 28/05 et 23/06/21
- Vitré-Bain-de-Bretagne : 23/09/21 et 15/11/21

Formation "Approfondir l’acupuncture" : 1 jour, dont ½ journée de pratique en élevage
- Guingamp : 16/09/21
- Vitré/Bain-de-Bretagne, 2 formations à venir : 25/05/21 et 22/09/21
- Hennebont : 08/07/21

Formation "Se perfectionner en acupuncture" : 2 jours, dont deux ½ journée de pratique en élevage. Approche plus énergétique de l’acupuncture.
- St Ségal : 10/09 et 05/11/21
42 €/jour (sous réserve de financement VIVEA) et repas à la charge des participants

Pré-inscriptions et informations :
- Côtes d’Armor : Solenne Dupré au 02.96.46.62.68 ou par mail solenne.dupre@bretagne.chambagri.fr
- Finistère : Jean-Baptiste Seegers au 02.98.41.33.12 ou par mail jean-baptiste.seegers@bretagne.chambagri.fr
- Morbihan : Pascale Guillermic au 02.97.36.13.33 ou par mail pascale. guillermic@bretagne.chambagri.fr
- Ille et Vilaine : Céline Bessou au 02.22.93.63.48 ou par mail celine.bessou@bretagne.chambagri.fr

 

Témoignage

Roparz Le Bastard, éleveur laitier (bovin) à Bourbriac

acupuncture pour les bovins

Depuis les formations acupuncture, je vois mon élevage d’un nouvel œil. C’est ce qui m’a le plus surpris et le plus appris dans la formation initiation : l’approche des animaux et l’observation de leurs comportements et réactions. Je n’aborde plus mes animaux de la même manière et cela se ressent, notamment à la traite : les vaches sont plus calmes et la traite plus rapide, ce que j’apprécie au quotidien ! La prévention a aussi pris une part plus importante dans le suivi sanitaire de l’élevage. J’utilise notamment le triangle de l’immunité* au vêlage pour les vaches voire pour les veaux. Le plus impressionnant est l’action rapide des aiguilles lors du vêlage. En cas de vêlage difficile, je pose les aiguilles sur les points permettant l’ouverture du col, la bascule du bassin et la régulation des contractions : le résultat est quasi-immédiat. Quelques minutes après seulement, le vêlage reprend, sans souci pour la vache ni pour le veau. J’ai également utilisé l’acupuncture pour les mammites, les boiteries, les diarrhées des veaux et la reproduction, avec des résultats satisfaisants à chaque fois.
Le plus important quand on sort de la formation est de pratiquer rapidement chez soi, dès le lendemain si possible. En formation initiation comme en approfondissement, s’entrainer à repérer les points et poser les aiguilles est essentiel. L’approfondissement permet de réviser les points et d’échanger sur les pratiques des uns et des autres, quel que soit le système d’élevage. C’est aussi ça la richesse de cette formation : l’échange.

 

Fanny Le Pavec, éleveuse laitière (bovin) à Lanrodec

acupuncture pour les bovins

J’étais intriguée par la démarche globale de l’acupuncture. Je me demandais comment il était possible d’agir ou de soigner des pathologies en plantant simplement quelques aiguilles souples. J’étais déjà intéressée par les médecines complémentaires pour réduire les antibiotiques mais l’homéopathie demandait beaucoup d’attention, de connaissances et de temps d’observation dans des journées déjà bien remplies ! J’espérais que l’acupuncture serait plus accessible pour moi. Dès la sortie de la formation, j’ai mis en pratique ce qu’on avait vu. Par exemple, suite à un vêlage difficile, la vache manquait d’énergie. J'ai démarré par le triangle de l'immunité* puis le point aspirine pour la soulager. Ça a été ma première réussite ! Pour agir sur une mauvaise délivrance, j'ai aussi piqué les "5 chandelles"**. Enfin, j’ai utilisé l’acupuncture pour quelques boiteries. Je ne pique les vaches qu’une seule fois. Je recommence seulement lorsque l’état de santé de la vache n’évolue plus et n’hésite pas à avoir recours aux traitements allopathiques si j’en ressens le besoin. L’acupuncture est aussi un apprentissage de soi, il faut être calme, faire preuve de patience et de méthodologie ! Je suis satisfaite de la formation tant sur le fond que sur la forme. Soucieuse d’utiliser moins d’antibiotiques, j’espère aussi réduire les frais vétérinaires grâce à cette pratique, en agissant tout d’abord en préventif.

* Le "triangle de l’immunité" correspond à trois points d’acupuncture à piquer en même temps : point rate, point foie et point reins.
** Les "5 chandelles" : piquer en même temps les 2 points rate, les 2 points reins et VG2bis.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

Le cidre fermier brut du Val de la Chèvre médaillé d’argent
Lors de la 6e édition du concours régional annuel de la maison cidricole de Bretagne organisée les 14 et 15 juin, le cidre…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Publicité