Aller au contenu principal

Le conseil départemental du Finistère revisite ses aides à l’agriculture

Après une large concertation, le conseil départemental du Finistère a revisité l’ensemble de ses aides agricoles. Adoptée fin 2019, sa nouvelle politique "agriculture et alimentation" se met peu à peu en place. Le point avec Nathalie Sarrabezolles, présidente, et Michaël Quernez, premier vice-président.  

Le 15 octobre dernier, le conseil départemental a présenté sa nouvelle politique "agriculture et alimentation" à ses partenaires.
© CD29

"Nous voulions mieux répondre aux besoins exprimés par les acteurs agricoles et aux nouveaux défis à relever par le secteur". A la veille de la journée mondiale de l’alimentation, le conseil départemental a réuni ses partenaires de la filière agricole pour leur présenter sa nouvelle politique, intitulée agriculture et alimentation. "Nous voulons participer au maintien d’une agriculture locale et durable, ancrée dans son territoire", explique Nathalie Sarrabezolles, sa présidente.

Accompagner les projets

Trois objectifs ont été fixés à cette nouvelle politique. "Accompagner les projets des agriculteurs, tout d’abord", détaille Michaël Quernez, premier vice-président, en charge de l’économie. Reconduite, l’aide à l’installation est majorée pour les jeunes s’installant hors cadre familial, s’engageant dans l’agro-écologie ou créant de la valeur ajoutée, de l’emploi… Le Département soutient aussi la reconversion, encourage les échanges amiables de foncier et aide à la mise en valeur des terre incultes.

Soutenir les démarches de qualité

"Nous voulons aussi favoriser une agriculture au service d’une alimentation de qualité". Pour ce faire, le conseil départemental soutient les démarches de qualité et octroie des aides aux investissements pour la transformation ou la vente directe. Et, via la plateforme Agrilocal, favorise la mise en relation entre fournisseurs et acheteurs de la restauration collective d’un même territoire. "129 agriculteurs et 112 acheteurs publics, collèges, communes, établissements médico-sociaux…, y sont déjà inscrits", précise Michaël Quernez

Préserver les ressources

Enfin, le Département veut "promouvoir une agriculture performante et engagée dans la préservation des ressources et des transitions". Pêle-mêle, on y trouve des aides à l’accessibilité des animaux au pâturage ou au stockage des fourrages pour les élevages engagés dans un système herbe, à la restauration ou la plantation de haies et talus, à la conversion à la bio ou à l’irrigation des légumes, au recyclage des solutions nutritives des serres… "Des aides sont également octroyées pour des équipements permettant de limiter le recours aux phytos ou d’économiser l’énergie, ainsi qu’aux projets de méthanisation", rajoute Michaël Quernez

Innover

En parallèle, le Département vient de boucler un appel à projets à destination des agriculteurs souhaitant innover pour s’adapter au changement climatique, devenir plus autonomes, répondre aux demandes sociétales… "Nous avons reçu une quinzaine de dossiers". Et pour favoriser le rapprochement entre une agriculture de proximité et une alimentation de qualité, il lance un appel à manifestation d’intérêt, cette fois à destination des collectivités. "Pour de la mise à disposition de foncier, un local de vente directe, des jardins partagés…"

 

Pratique

Retrouvez la politique "agriculture et alimentation" et le détail des aides octroyées par le conseil départemental à l’agriculture sur le site www.finistere.fr, rubrique agriculture services aux professionnels et collectivités.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
La naissance d'un poids lourd du conseil, et de la Data en élevage
Par communiqué, quatre structures, Evolution, BCEL ouest, GDS Bretagne et Copavenir ont annoncé en fin de semaine dernière leur…
Viande cultivée : vers la fin de l’élevage ?
Depuis le premier steak haché créé en laboratoire en 2013, les techniques de production de viande artificielle progressent et de…
Une stratégie non pas tournée sur les volumes, mais le revenu
Lors d'une session en visio-conférence les chambres d'agriculture de Bretagne ont débattu et adopté les grands axes de leur…
Publicité