Aller au contenu principal

Les agriculteurs veulent profiter du Tour de France pour communiquer

Cette année, c’est du Finistère que s’élancera Tour de France, le 26 juin prochain. Les agriculteurs n’ont pas voulu laisser passer une si belle occasion de communiquer sur leur métier. Comme en 2018, ils profiteront du concours organisé par la FNSEA pour réaliser un visuel géant et faire passer quelques messages.

Voilà deux mois déjà que les agriculteurs des cantons de Pleyben et Châteauneuf planchent sur le visuel qui représentera le Finistère pour le concours organisé par la FNSEA à l’occasion du Tour de France.

Dans une société qui ne sait plus comment est produite son alimentation, toutes les occasions sont bonnes pour parler d’agriculture. C’est la raison qui a poussé la FNSEA, voilà quelques années déjà, à profiter de l’énorme visibilité du Tour de France pour proposer aux départements traversés de réaliser un visuel mettant en avant les agriculteurs locaux. Et un partenariat avec ASO, organisateur du Tour de France, garantit, à condition de respecter quelques conditions, que celui-ci soit diffusé à la télé, via les images captées par hélicoptère.

Promouvoir les terroirs
"En 2018, la FDSEA du Finistère avait déjà participé au concours", indique Antoine Thersiquel, chargé de mission vie de réseau et communication au sein du syndicat. "Et la main du canton de Châteauneuf du Faou avait remporté le second prix, au niveau national". Si un seul visuel est possible par étape, il faut qu’il soit installé en bord de route, et pas trop près de l’arrivée. Cette année, c’est finalement une parcelle entre Pleyben et Brasparts qui a été retenue. Située au km 132 d’une étape qui en comptera 197, elle devrait voir passer le peloton du Tour de France entre 15h30 et 15h45, le samedi 26 juin. Et autour de Gilbert Le Goff, président du canton, une équipe s’est soudée, faisant aussi appel au canton voisin de Châteauneuf pour profiter de son expérience.
"Le concours se fixe pour objectif de valoriser et promouvoir les terroirs et les métiers", détaille Antoine Thersiquel. Parmi les critères d’évaluation, figurent aussi les matériaux utilisés, le slogan, un visuel en mouvement…, autour du thème imposé de la chaîne.

Trois messages et un slogan
Voilà deux mois déjà que le comité d’organisation planche sur le sujet. Et il a arrêté son choix sur un visuel de 80 mètres sur 50, figurant un vélo. "La chaîne sera constituée de 6 ensembles tracteur + remorque en mouvement, qui figureront les principales productions du département, lait, porc, volailles et légumes", détaille Gilbert Le Goff.
L’une des roues sera également animée, et des drapeaux rappelleront les trois mots-clés que veulent faire passer les agriculteurs. "Economie sera en jaune, car l’agriculture est le moteur de l’économie départementale, l’alimentation en vert, car les agriculteurs sont soucieux de l’environnement. Et l’emploi est un challenge à relever pour l’agriculture, un peu comme le maillot à pois en montagne". Le message est clair. "Nous voulons montrer comment, en entraînant la chaîne des productions, les agriculteurs contribuent à toute la dynamique et au rayonnement du département". Et sous le vélo, un slogan dessiné en bottes de paille, le rappellera, "la chaîne des agris du 29, organisée pour vous nourrir".

A quelques jours du départ, la pression monte sur le canton, de nombreux détails techniques restant encore à peaufiner. "Et le jour J, nous aurons besoin d’une bonne cinquantaine de bénévoles", indique Gilbert Le Goff. Au côté du visuel de la FDSEA, la communauté de communes installera un mandala. "Le même que celui qu’un artiste dessinera sur la plage à Plomodiern, indique Amélie Caro, maire de Pleyben. Comme un lien entre terre et mer".

 

 

Les actions en Bretagne

Finistère  / "Pleyben, 6e plus grande commune du Finistère, compte encore 75 exploitations agricoles", se félicite Amélie Caro, maire. Et c’est pour mettre en avant la principale activité économique du territoire que la municipalité a demandé à Edmond Cozien d’exposer ses œuvres sur le parvis de l’église au moment du Tour de France. "Nous avons choisi deux cochons, Aglaé et Germain. Et une vache, Tulipe". Monumentales, les sculptures sont en cuivre soudé. Et ne manqueront pas d’attirer l’attention !

Morbihan / Création d’un visuel dans le cadre du concours les agriculteurs aiment le Tour. Le visuel en cours d’élaboration se situera sur une parcelle de la commune de Plumelec.  Une buvette et de la restauration seront proposées. Un stand "j’aime manger français" sera installé au départ à Lorient en marge du village départ ASO. Des dégustations seront proposées au public avant le l’heure du départ.

Ille et Vilaine / Création d’un visuel dans le cadre du concours les agriculteurs aiment le Tour. Le visuel en cours d’élaboration se situera sur une parcelle à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. Une buvette et de la restauration seront proposées.

Côtes d'Armor / Le dimanche 26 juin, vers 14h45 alors que le Tour de France approchera de Pleudaniel (22), sera visible depuis le ciel, un vélo géant, dont le cadre composé de plantes a été confectionné à l'aide d'un pulvérisateur de haute précision (eau) mis à disposition par MS équipement et les roues matérialisées par des tracteurs. En dessous, un message fort : "Les Maraichers 22 à cœur de bien vous nourrir !", "pour donner de la visibilité à la profession agricole", explique Quentin La Hegarat président JA des Maraichers d'Armor.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Pour un soutien différencié à l’agriculture biologique

De plus en plus de jeunes entrent dans le métier avec un projet en agriculture biologique (30 % en 2020 en Bretagne). Ce…

Publicité