Aller au contenu principal

Peu d’antibiotiques utilisés à Trévarez

Comme dans les élevages de Bretagne, toutes productions confondues, Trévarez a participé à l’effort de réduction de l’usage des antibiotiques. Pour cela, pas de miracle, mais de la prévention, un changement de certaines pratiques et au besoin, trouver des alternatives efficaces et sans risque.
Réduire les antibiotiques, ce n’est pas forcément les remplacer par autre chose. A Trévarez comme ailleurs, la réduction a été permise par un renforcement de la prévention, des rediscussions autour des protocoles de soin et parfois, par l’usage d’alternatives : les obturateurs au tarissement surtout et parfois l’homéopathie pour se rassurer.
Par exemple, le choix sur le conventionnel a été fait de laisser quelques grandes génisses dehors, dans des parcelles abritées, pour permettre aux vaches taries d’être correctement logées. Malgré les vêlages groupés, les techniciens sont vigilants sur l’hygiène des box de vêlage. Ce qui permet à la fois du traitement sélectif au tarissement,  notamment sur le bio, et une maîtrise des infections mammaires en début de lactation. Sur le troupeau conventionnel, les bonnes pratiques de traite ont été affichées pour être appliquées par tous, stagiaires, trayeurs occasionnels ou habituels.
Les boiteries, autre poste de consommation d’antibiotiques dans les élevages, ont toujours été gérées rapidement par les techniciens, grâce à l’utilisation de la cage de parage et à une bonne connaissance des lésions.
Enfin, les interventions sont très peu fréquentes au vêlage et il y a très peu d’infections génitales. En cas de non délivrance, la stratégie est d’attendre, de se rassurer avec l’homéopathie et de n’utiliser des antibiotiques qu’en cas de fièvre, ce qui n’est advenu que pour une vache sur les cinq atteintes en 2019.
Les diarrhées des veaux sont habituellement inexistantes. En cas de souci, des prélèvements sont effectués et un traitement adapté est prescrit par le vétérinaire. Pour les derniers épisodes de diarrhées, il ne s’agissait pas de diarrhée bactérienne, il n’y a donc pas eu d’usage d’antibiotiques.

Pour plus d’informations, nous vous donnons rendez-vous aux portes ouvertes de Trévarez, en 2021.

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Tom Vilsack, au poste de secrétaire américain à l'Agriculture

Le président élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire américain à…

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité