Aller au contenu principal

Une fin d’année en retrait pour les exportations bretonnes

Au quatrième trimestre, les exportations bretonnes agricoles et agroalimentaires s’élèvent à 1,2 milliard d’euros, en baisse de 7 % sur un an. Les tendances observées depuis le début de la pandémie de Covid-19 se poursuivent : forte baisse vers le marché européen (-13 %), maintien vers les pays tiers (+1 %).

Les exportations bretonnes de viandes de boucherie et produits d’abattage, elles-aussi, sont en baisse : -12 % sur ce dernier trimestre comparé au même trimestre 2019.

 

Coup d’arrêt pour le lait

Les exportations bretonnes de produits laitiers et fromages connaissent un sérieux coup de frein sur ce quatrième trimestre 2020. La baisse est rude (-15 % sur un an) alors que la filière laitière avait réussi jusque là, à maintenir ses exportations, voire même à les développer sur les pays tiers. Il est toutefois important de relativiser cette rupture de tendance en rappelant que le quatrième trimestre 2019 avait été de très bonne facture. Le recul est ainsi de 5 % comparé à la moyenne des derniers trimestres 2017/2018/2019. La baisse vers les pays tiers, qui dépasse les 10 millions d’euros sur ce trimestre, s’explique principalement par le repli de l’Algérie (-51 %) et de l’Egypte (-72 %).

 
Les viandes visent le grand export

Les exportations bretonnes de viandes de boucherie et produits d’abattage, elles-aussi, sont en baisse : -12 % sur ce dernier trimestre comparé au même trimestre 2019. Mais les tendances sont différentes suivant les destinations. Le courant d’affaires vers le marché communautaire a baissé de près d’un tiers en un an. En revanche, la Bretagne continue de s’affirmer sur le grand export, +16 % sur un an, principalement sur la Chine (+19 %). L’absence de l’Allemagne sur le marché mondial, pour cause de fièvre porcine africaine, bénéficie à de nombreux exportateurs européens. L’Espagne devient le premier fournisseur de viande de porc en Chine.
Cette tendance s’observe aussi en viandes de volailles. Si les exportations bretonnes sont en baisse annuelle de 11 % sur ce quatrième trimestre, c’est en raison du marché communautaire qui affiche un recul de 20 %. Les courants d’affaires vers les pays tiers se portent mieux, en hausse de 4 % sur un an. La Bretagne a notamment exporté pour 25,1 millions d’euros vers l’Arabie Saoudite, son principal client, un bond de 29 % en un an.

 
Spécificité légumière

La filière légume bretonne se distingue en réussissant à consolider ses positions vers l’Union européenne : +2 % sur ce dernier trimestre 2020 comparé au même trimestre 2019. Cela ne compense malheureusement pas les pertes du grand export (-8 %). Les exportations totales de légumes bretons sont donc en baisse annuelle de 2 % sur ce trimestre.

 

Enfin un accord sur le Brexit !

Ce dernier trimestre 2020 a été le théâtre d’âpres négociations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. Il a fallu attendre le 24 décembre pour arriver à un accord de "commerce et de coopération" et éviter ainsi un Brexit dur préjudiciable. Cet accord repose sur le principe du libre-échange pour le commerce, avec une absence de droits de douane et de quotas. Les formalités douanières déclaratives, elles, sont rétablies.
À l’image des tensions autour des négociations, le commerce breton avec le Royaume-Uni s’est soldé en baisse annuelle de 11 % sur ce quatrième trimestre 2020. Un repli conséquent est notamment à signaler pour le pain et les pâtisseries (-45 %, soit -8 millions d’euros), les produits laitiers et fromages (-48 %, soit -6,4 millions d’euros) et les légumes (-49 %, soit -3,7 millions d’euros).

 

À suivre : Chaque trimestre, le service économie-emploi des chambres d'agriculture de Bretagne analyse l’évolution des exportations agricoles et agroalimentaires bretonnes, à partir des données des douanes régionales. Pour en savoir plus, consultez l'ABC conjoncture trimestriel disponible sur le site internet des chambres d'agriculture de Bretagne.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Monotraite : Serge Hochet ne reviendrait pas en arrière
Dans le cadre des rendez-vous techniques bio, des éleveurs de la région témoignent de leur expérience. À l’EARL des Genêts, à…
innovation - Parc au sol : les lapins ont désormais leur loft
Les sociétés miXscience et Sanders du groupe Avril ont travaillé en partenariat avec le groupement Evilap et l'abattoir SNV à un…
Bien-être en poulet de chair, l’équation impossible ?
Danger ou opportunité ? La question du bien-être est au coeur des préoccupations de la filière avicole. Quelles évolutions et…
"Un demandeur d’emploi sur deux change de branche d’activité"
Pôle emploi Bretagne et l’Anefa (Association nationale emploi formation en agriculture) organisent, aux côtés de leurs…
La réduction des phyto au cœur d’un échange avec les lycées agricoles
Quatre classes de lycées agricoles bretons ont pu participer à un temps d’échange autour de la réduction des produits…
Rendez-vous techniques bio du 5 au 7 octobre
Les chambres d’agriculture de Bretagne vous proposent des Rendez-vous dans différentes filières de production, pour vulgariser…
Publicité