Aller au contenu principal

Ce qu’il faut retenir du projet de budget agricole 2021

Le 28 septembre, le ministère de l’Agriculture a présenté une proposition de budget agricole à 4,81 Mrd€ pour 2021. Un budget qui s’inscrit dans la continuité de 2020, avec une hausse des enveloppes dédiées aux risques sanitaires et à l’enseignement agricole.

Le ministère propose une dotation de 56,6 M€ (AE) pour soutenir les investissements entrepris sur les exploitations.

Un budget globalement stable

Le budget 2021 proposé par le ministère de l’Agriculture dans le cadre du projet de loi de finances (PLF 2021) s’élève à 4,81 milliards d’euros (Mrd€) en autorisations de paiement, et est donc à peu près stable par rapport au budget précédent (4,8 Mrd€ en 2020). "L’objectif de ce budget est à la fois de renforcer la souveraineté alimentaire, d’accompagner la transition agroécologique et aussi d’adapter l’agriculture et la forêt aux changements climatiques", a indiqué le cabinet du ministère de l’Agriculture lors d’un briefing à la presse à le 28 septembre.
À cette proposition de budget agricole s’ajoutent les enveloppes du plan de relance (1,2 milliard d’euros sur deux ans), de la Pac (9,5 milliards) et des dispositifs fiscaux et sociaux (7 milliards). "On a un paquet global de plus de 20 milliards d’euros consacrés aux crédits agricoles", a conclu le cabinet du ministre. Le PLF 2021 sera discuté le 6 octobre en commission des finances de l’Assemblée nationale.

 

 
Dans la continuité pour l’agroécologie

Sur le volet "accompagnement de la transition agroécologique, il prévoit 494 millions d’euros (M€) d’autorisations" d’engagement et 51  M€ de crédits de paiements au titre des contreparties nationales des mesures inscrites dans la Pac. Cela comprend une enveloppe de 277 M€ pour l’indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN), et une autre de 123 M€ en autorisations d’engagement (AE) pour les mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) et la conversion à l’agriculture biologique.

budget agricole 2021

 
127 M€ pour le TO-DE

Le ministère propose une dotation de 56,6 M€ (AE) pour soutenir les investissements entrepris sur les exploitations dans le cadre du Grand plan d’investissement. Il attribue également 37 M€ (AE) pour la dotation aux jeunes agriculteurs (DJA), ainsi qu’une enveloppe de 127 M€ pour financer le dispositif TO-DE.

 

 
+ 5,4 % pour la sécurité sanitaire

L’enveloppe dédiée aux risques et à la sécurité sanitaire des aliments, de la santé, de la protection animale et de la santé des végétaux augmente de 5,4 % par rapport à 2020 avec 602 M€ (AE). Sachant qu’une manne supplémentaire pour la surveillance des frontières pourrait être actée lors des débats parlementaires en cas de Brexit sans accord, a précisé le cabinet du ministère le 28 septembre.

 

 
+ 14 M€ pour l’enseignement

Les crédits budgétaires attribués à l’enseignement agricole technique et supérieur augmentent de 14 millions d’euros afin "d’accompagner la croissance démographique" constatée en 2018 et de "promouvoir et rénover l’enseignement technique" , indique le ministre. Ainsi le budget de l’enseignement technique agricole passe à 1,48 Mrd€, et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche agricoles à 0,36 Mrd€.

 

 
- 10M€ pour le Casdar

Côté réduction des dépenses, signale le ministère, l’enveloppe du Casdar est amputée de 10 M€ par rapport à 2020, passant à 126 M€. Les dix opérateurs sous tutelle du ministère (FranceAgriMer, Anses, Agence bio, Odeadom...) voient leurs subventions diminuer de 4 M€ au nom de "la maîtrise des dépenses publiques", pour atteindre une enveloppe globale de 534 M€.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité