Aller au contenu principal
Font Size

FDSEA et Conf' appellent au maintien des marchés

  Union sacrée sur la question des marchés de plein-vent: FDSEA et Confédération Paysanne en appellent à leur maintien et à la mise en place de solutions de ramassage d'invendus pour les Ehpad, personnel soignants et les plus démunis. Un appel lancé au Préfet et à l'association des maires du Morbihan.

La FDSEA du Morbihan demande le maintien, "des marchés de plein vent pour la distribution des denrées alimentaires nécessaires à la population "
© Claire Le Clève

Dans un communiqué, mardi  la FDSEA du Morbihan a invoqué la désignation par le Gouvernement de la filière alimentaire comme "enjeu crucial et stratégique ", et fait part de la lettre ouverte adressée l’association des maires, où le président de la FDSEA du Morbihan demande le maintien, "dans la mesure du possible les marchés de plein vent afin d’assurer la continuité de la distribution des denrées alimentaires nécessaires à la population. Dans ce contexte, les marchés permettent de désengorger les grandes et moyennes surfaces, d’aider les populations les plus fragiles à se nourrir près de chez elles et contribuent au maintien de l’activité des agriculteurs, indispensable en ces temps de crise". Et de souligner l’importance de ces débouchés pour les agriculteurs vendant auprès des marchés. Et de conclure "une fermeture des marchés risque ainsi d’empêcher les agriculteurs d’écouler leurs productions, alors même qu’il leur est demandé de continuer à produire... ce dans le respect des mesures de sécurité visant à prévenir toute propagation du virus Covid-19".

Marchés, la Conf appelle à construire des solutions

De son côté, mercredi matin, la confédération paysanne a exprimé elle aussi, son incompréhension sur l’interdiction des marchés de plein-vent. "Les paysans et les paysannes en vente directe ont été parmi les premiers à mettre en place des mesures de précaution pour éviter la propagation du COVID-19", rappelle Morgane Ody, porte-parole de la confédération paysanne. Dans ce communiqué, le syndicat estime la. "décision préjudiciable", voire contre-productive en matière de dissémination du virus et contradictoire au vue de "la demande de maintien de l’activité agricole du premier ministre", Et pour conséquence, devoir conduire "de nombreux paysans en vente directe à jeter leur production faute de circuit de commercialisation", s’inquiète la Confédération paysanne qui interpelle l’Association des maires pour demander le maintien des marchés. Le syndicat souhaite également être associé à la réflexion d’amélioration. Il appelle à la mise en place de collectes d’invendus pour les populations en difficulté, et celle " d’une cellule de crise pour mieux coordonner distribution et assurer la fluidité dans le durée ".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Cette année, les moissons de céréales affichent de faibles  rendements
Avec le retour du soleil, les moissonneuses sont nombreuses dans les champs de la région ces derniers jours. En revanche, même si…
Nouveau cadre financier pour 2021-2027 : Quelles conséquences pour la réforme de la Pac ?
Les discussions entre les dirigeants européens qui ont abouti à un accord le 21 juillet ont porté sur les enveloppes budgétaires…
Revenu des agriculteurs : l’objectif de deux Smic est hors d’atteinte
Les revenus bruts par actif agricole non salarié avoisinent plutôt le Smic. Seuls les producteurs de porcs, de volailles standard…
Dans le Finistère, un appel à projets pour les exploitations innovantes
Souhaitant accompagner les mutations de l’agriculture, le conseil départemental du Finistère vient de lancer un appel à projets…
Un labyrinthe de maïs le week-end du 15 août

Se perdre et se retrouver tout en jouant dans un dédale de maïs ? C’est l’animation que proposent, durant le week-end du 15…

"L’agriculture est un élément déterminant du plan de relance"
A peine 24 heures après avoir été nommé au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie recevait la…
Publicité