Aller au contenu principal

Les agents de remplacement font connaître leur métier sur Instagram

Si Finistère remplacement et Partag’emploi sont déjà présents sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, blog…, leurs salariés ont décidé d’aller plus loin et d’assurer eux-mêmes la promotion de leur métier, cette fois à partir de photos, stories et vidéos publiées sur Instagram.    

Le 15 juin dernier, les salariés de Finistère remplacement et Partag’emploi se sont lancés sur Instagram, pour communiquer autrement sur leur métier.
© Chantal Pape

Passionné par son métier, Yannick, salarié à Finistère remplacement, est aussi un accro des réseaux sociaux. Alors, pourquoi ne pas allier les deux pour assurer la promotion de son métier et de l’agriculture, de manière plus générale ? S’il poste régulièrement des photos à titre personnel, et suit les likes avec attention, il vient de franchir une nouvelle étape, en début de semaine, en lançant un compte Instagram au nom de l’entreprise. "Avec Sandrine, Christophe, Alison, Philippe, David et quelques autres salariés, je vais essayer d’animer le compte, indique le jeune remplaçant. Chacun aura les codes à tour de rôle, pour y publier des photos, mais aussi des stories, ces photos ou vidéos qui ne restent affichées que 24h et permettent de ne pas trop charger la page". L’occasion, pour les 90 permanents et 130 ETP, équivalents temps plein, que compte désormais l’entreprise, de voir ce que font leurs collègues de travail. Mais aussi de communiquer à l’extérieur sur ce qui fait leur quotidien.

Susciter quelques vocations

Une initiative que Stéphane Charon, directeur de Finistère remplacement et Partag’emploi a aussitôt vue d’un bon œil. "Les comptes Facebook et Twitter sont tenus par l’entreprise. Là, ce sont directement les salariés qui s’impliquent et qui font vivre Instagram au quotidien". De quoi dévoiler toutes les facettes de leur métier. "Lait, porc, volaille… Nous détaillerons l’ensemble des tâches que nous réalisons", confirme Yannick. Grâce à des #hashtags bien choisis, ils espèrent attirer de nombreux curieux. L’occasion, pour certains, de découvrir quelques surprises ! "Souvent, les gens l’ignorent. Mais agent de remplacement, c’est aussi travailler avec des ordinateurs, des robots de traite ou repousse-fourrage…". Et les salariés d’espérer susciter quelques vocations. "On aimerait vraiment donner l’envie à quelques-uns de venir travailler avec nous". "Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice", estime Stéphane Charon, en invitant l’ensemble des organismes gravitant autour de l’agriculture à communiquer positivement sur ce secteur d’activité. "C’est une autre façon d’attirer vers nos métiers, qui peinent à recruter".

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Monotraite : Serge Hochet ne reviendrait pas en arrière
Dans le cadre des rendez-vous techniques bio, des éleveurs de la région témoignent de leur expérience. À l’EARL des Genêts, à…
Bien-être en poulet de chair, l’équation impossible ?
Danger ou opportunité ? La question du bien-être est au coeur des préoccupations de la filière avicole. Quelles évolutions et…
Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
La PAC peut-elle faire de l'UE un leader mondial de la durabilité ?
Pierre Bascou, un des penseurs de la PAC, était mercredi dernier au Space à l'invitation de la Maison de l'Europe. L'occasion…
"Agir en collectif" : le CRP Bretagne rappelle sa priorité
La signature par le ministre de l'Agriculture de la reconnaissance de l'AOP Porc Grand Ouest permet à la filière de franchir une…
"Un demandeur d’emploi sur deux change de branche d’activité"
Pôle emploi Bretagne et l’Anefa (Association nationale emploi formation en agriculture) organisent, aux côtés de leurs…
Publicité