Aller au contenu principal

La pomme de terre primeur Prince de Bretagne revoit ses emballages

Premiers producteurs français de pommes de terre primeur, avec 900 ha emblavés, les 160 maraîchers Prince de Bretagne ont commencé la récolte depuis avril et comptent livrer environ 12 000 t en 2021 dont 1 100 t de bio. À la fois fine et fondante, la pomme de terre primeur pousse sur des terroirs proches de la mer, comme sur l’île de Batz, au large de Roscoff (29), surnommée "l’autre île de la pomme de terre".
Appellation créée par Pince de Bretagne, la Primaline est cultivée en plein champ et ramassée à la main. Principalement commercialisée en vrac, elle est douchée puis tourbée, pour améliorer la conservation du tubercule, qui va ainsi "sécher".
Cette année, Prince de Bretagne a revu le conditionnement de ses primeurs. Les colis bois et carton sont désormais recouverts d’un tout nouvel emballage, pour unifier l’identité des pommes de terre primeur. Et en bio, la barquette abandonne le plastique pour adopter un emballage 100 % carton.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Monotraite : Serge Hochet ne reviendrait pas en arrière
Dans le cadre des rendez-vous techniques bio, des éleveurs de la région témoignent de leur expérience. À l’EARL des Genêts, à…
innovation - Parc au sol : les lapins ont désormais leur loft
Les sociétés miXscience et Sanders du groupe Avril ont travaillé en partenariat avec le groupement Evilap et l'abattoir SNV à un…
Bien-être en poulet de chair, l’équation impossible ?
Danger ou opportunité ? La question du bien-être est au coeur des préoccupations de la filière avicole. Quelles évolutions et…
"Un demandeur d’emploi sur deux change de branche d’activité"
Pôle emploi Bretagne et l’Anefa (Association nationale emploi formation en agriculture) organisent, aux côtés de leurs…
La réduction des phyto au cœur d’un échange avec les lycées agricoles
Quatre classes de lycées agricoles bretons ont pu participer à un temps d’échange autour de la réduction des produits…
Rendez-vous techniques bio du 5 au 7 octobre
Les chambres d’agriculture de Bretagne vous proposent des Rendez-vous dans différentes filières de production, pour vulgariser…
Publicité