Aller au contenu principal

La troupe de Patrick Cosnet vient jouer dans la salle de mon village

Depuis 20 ans la compagnie Patrick Cosnet parcourt les routes de l'ouest avec son estrade de théâtre installée sur une remorque. Chaque soir, la troupe joue dans une salle communale, une cour de ferme, une place de village et provoque autant d'occasions d'échanges entre ruraux sur les thèmes ville campagne, sur l'alimentation, sur les conditions de vie du monde agricole. La tournée espère repartir en Ille et vilaine en 2021 et recherche des lieux pour s'installer.

Spectacle en extérieur.

Patrick Cosnet a eu successivement plusieurs vies ! Agriculteur, il est progressivement devenu acteur de théatre professionnel puis producteur de spectacles. En 1991, il crée sa compagnie de théâtre, écrit un spectacle "la casquette à l'envers" qui est toujours joué aujourd'hui. Au delà d'une soirée spectacle sa troupe propose chaque soir d'été dans un département différent un lieu, et une occasion unique de créer le dialogue, l'échange, et l'animation dans nos villes et campagnes. Une occasion renouvelée près de 700 fois depuis sa création, depuis la Bretagne jusqu'au festival d'avignon où la troupe se produit régulièrement. 

La troupe de  Patrick Cosnet

Au début on se faisait insulter

Tout n'a pas été aussi simple pour autant. Patrick Cosnet se rappelle les débuts difficiles. Les thèmes abordés dérangent, les primes PAC, la faim dans le tiers monde, le travail, les difficultés économiques, l'agrandissement, l'écologie ... le monde agricole ne se retrouve pas forcément dans les thèmes et l'image présentée. "Au début on se faisait insulter".
Mais progressivement Patrick Cosnet perçoit le décalage qui s'instaure, et s'aggrandit, entre le monde paysan, les écologistes, mais aussi les consommateurs. Il fait le constat que chacun campe sur ses positions. A l'issue d'une représentation il fait ce bilan : "on a presque perdu notre temps, parce que personne ne s'est jamais croisé". Alors il veut faire bouger les choses pour faire bouger les lignes.
Il fait le constat d'une déculturation du monde paysan, au sens premier du passage d'une culture à une autre depuis notamment l'arrivée des primes PAC. Il touche du doigt le malaise de ce qu'il qualifie un "Kolkose privé""l'ensemble des revenus de la ferme France, est inférieur à l'ensemble des primes PAC", "t'es devenu un fonctionnaire  !" ... dans un contexte d'agrandissement permanent ! Il dénonce de la même façon ce monde écologiste jusqu'au boutiste, "qui prend tous les paysans pour des bandits", et les consommateurs, qui "formulent des exigences, mais refusent de payer".

Amener les gens à la ferme, ça change tout.

La troupe de  Patrick Cosnet

Amener des gens dans la ferme

Alors la troupe change de braquet, de façon de travailler. Elle s'investit pour permettre le débat et l'échange. Le point de départ consiste à contrer la méconnaissance qui s'est instituée. "75 % des enfants de CM2 n'ont jamais mis les pieds dans une ferme". Alors ils décident d'amener les gens à la ferme. "En amenant les gens à la ferme, ça change tout, un vrai débat équilibré s'instaure". Souvent avant le spectacle l'exploitant ouvre sa ferme et fait visiter ses bâtiments, ses ateliers, échange avec ses voisins. Près de 400 fermes ont ainsi ouvert leurs portes "et l'on a jamais eu le moindre problème".
Ensuite "on est un prétexte", dit Patrick Cosnet ; prétexte à organiser une soirée conviviale, autour d'un repas , d'un pique nique, un débat, un échange plus structuré selon les souhaits, et les capacités des organisateurs locaux. L'agriculteur qui accueille ne prend bien sûr aucun risque sur un plan financier puisque le spectacle s'autofinance.
Le plus souvent prolonge Patrick Cosnet, une fois le contact établi "on vient au cours d'une réunion rencontrer le groupe qui organise la soirée", pour mettre au point l'organisation. Et la programmation de la tournée se fait chaque année de cette façon, au fil de l'eau et des temps forts d'une commune, d'une cour de ferme à l'autre.
Finalement dans le contexte ou le monde agricole peine à surmonter ses difficultés de communication et à se faire comprendre la proposition de la troupe de Patrick Cosnet vient apporter un outil nouveau, une démarche originale, bien utile. Qui saisira la proposition au vol ?

 

Accueillez la troupe en Ille-et-Vilaine en 2021

La troupe de Patrick Cosnet

Chaque année, sa troupe choisit un département qui accueillera une tournée et se met en recherche d'exploitations agricoles et d'associations qui lui ouvriront leurs cours de ferme. Le contexte du Covid a rendu 2020 très difficile, mais la troupe espère reprendre son itinérance en 2021 en Ille-et-Vilaine. Ce département a été choisi pour organiser la prochaine tournée, qui devrait comprendre une dizaine de soirées. La troupe de Patrick Cosnet recherche actuellement des exploitations, des communes, des cours de ferme et des équipes prêtes à mettre en place des soirées dont le spectacle théatral sera le point d'orgues. 
Le spectacle proposé peut-être l'occasion pour les acteurs locaux de greffer autour de ce spectacle un débat une animation un repas... et plus si affinités !
Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à nous en faire part, nous vous mettrons en relation avec l'équipe qui reste résolument optimiste et n'a qu'un espoir résumé par Patrick Cosnet..." après la fin de la crise du Covid, on aura besoin de faire la fête ensemble " ! Chiche !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité