Aller au contenu principal

Lait bio : Sodiaal incite financièrement à réduire la production

Face à la crise du lait bio, la coopérative Sodiaal a annoncé fin décembre à ses adhérents la mise en place d’une prime de 113 €/1 000 l pour inciter les producteurs bio à réduire leurs volumes au premier semestre, période habituelle de pic de production. "Notre objectif est de retrouver un équilibre sur le marché, d’éviter les déclassements et de retrouver une valorisation du lait bio", déclare le président de Sodiaal Damien Lacombe à Agra Presse. "Le niveau faible de l’incitation financière n’encouragera pas les producteurs bretons, sur la période de pâturage, à baisser leur volume", estime la Confédération paysanne de Bretagne dans un communiqué. Dans un contexte de décrochage entre l’offre et la demande, Sodiaal déclasse 10 % de ses volumes de lait bio en conventionnel. Sodiaal explique que le montant de 113 € retenu pour le montant de la prime correspond à la différence entre le prix du bio et du conventionnel sur un an. C’est aussi sur ce montant qu’est basé le prix payé aux éleveurs pour le lait déclassé : le prix du lait bio moins 113 euros. "En période de baisse des cours du lait bio et de montée du conventionnel, le prix du lait déclassé passe sous le prix du lait conventionnel, mais cela se rééquilibre sur une année", assure Sébastien Courtois, administrateur chez Sodiaal. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Mon vœu pour 2022

"Adieu veau, vache, cochon, couvée", c’est ainsi que pourrait se résumer le bilan de l’année qui s’achève. Les…

Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
"La contractualisation doit participer à la juste rémunération"
Jean-François Guihard vient d'être élu à la présidence d'Interbev, l’interprofession bétail et viandes. Cet artisan-boucher de…
Publicité