Aller au contenu principal

Le glioblastome reconnu maladie professionnelle au tribunal

Le tribunal judiciaire de Rennes a donné raison, le 21 décembre, à trois victimes de pesticides. Un agriculteur souffrant d’un glioblastome (ndlr. tumeur cérébrale) a obtenu la reconnaissance de maladie professionnelle au tribunal. "C’est la décision la plus emblématique car il y a des études scientifiques récentes qui attestent du lien entre les tumeurs cérébrales - en particulier les glioblastomes - et l’usage des pesticides", a réagi le président du collectif Michel Besnard. Une deuxième victime, un technicien semences souffrant de la maladie de Parkinson, a quant à lui obtenu la reconnaissance de la faute inexcusable de son employeur. Et une salariée de serres à tomates qui souffre de la maladie de Parkinson a obtenu la reconnaissance de maladie professionnelle, bien que la MSA l’ait précédemment déboutée de sa demande, rapporte le collectif dans le communiqué. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
Les pratiques agricoles évoluent encore dans les bassins versants
Baisse d’achats d’engrais, plus de sécurité lors des traitements, progression des modes de cultures alternatifs… les pratiques…
Publicité