Aller au contenu principal

L’OPLGO et Lactalis s’accordent sur une réduction collective des volumes produits

L’application automatique de post-traitement sur les trayons directement par le manchon, évite la réalisation de nombreux gestes. Le test de trois dispositifs déjà commercialisés permettra d’en évaluer la qualité d’application.

Dans un communiqué commun, envoyé aux plus de 1000 éleveurs concernés, l’organisation de producteurs de lait du Grand Ouest (OPLGO) et Lactalis annoncent la signature d'un accord pour réduire globalement de 2 % par an, sur trois ans, les volumes produits par les éleveurs laitiers livrant à l’industriel. "C’est un accord gagnant-gagnant qui répond au besoin de l’entreprise de réduire ses volumes de 2 % par an sans impacter les volumes individuels [des producteurs]", affirme le président de l’OP, Frédéric Epineau, dans une vidéo accompagnant le communiqué. "Lactalis reconnaît formellement qu'il a besoin de moins de lait. Et l'OP a intérêt à tenir compte de cette problématique. Car les excédents jouent en défaveur de Lactalis dans son rapport de force avec la distribution, mais aussi sur son exposition aux marchés volatils", ont expliqué Frédéric Epineau et Christine Lairy, directrice de l'OP, à nos confrères de Réussir Lait. La production collective de l’OP s’élèvera à 672 millions de litres en 2021. Pour réduire la collecte sans obliger les éleveurs à baisser leur production, les volumes supprimés seront pris sur les transferts de contrat sans reprise d’exploitation. Dans le cas où l’objectif global serait dépassé de plus de 4 % et afin d'éviter que certains éleveurs ne soient tentés d'augmenter leur production, les producteurs qui auront dépassé leurs objectifs individuels s’exposeront à des pénalités financières.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Mon vœu pour 2022

"Adieu veau, vache, cochon, couvée", c’est ainsi que pourrait se résumer le bilan de l’année qui s’achève. Les…

Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
"La contractualisation doit participer à la juste rémunération"
Jean-François Guihard vient d'être élu à la présidence d'Interbev, l’interprofession bétail et viandes. Cet artisan-boucher de…
Publicité