Aller au contenu principal

L'UGPVB demande une aide Covid, comme la concurrence européenne

S'appuyant notamment sur les aides Covid reçues par les éleveurs de porcs d'autres pays européens, l'UGPVB (groupements de producteurs bretons) demande, dans un communiqué du 6 janvier, un "plan Covid-19 pour les éleveurs de porcs". Une requête qui sera portée le 11 janvier devant le préfet de Région. "L’impact de la Covid-19 est reconnu pour la production porcine", estime l'UGVPB, rappelant que la pandémie provoque notamment des "blocages logistiques au niveau international". S'y ajoutent "l'encombrement du marché européen" causé par le ralentissement des achats chinois et la flambée de l'alimentation animale. Cet "effet ciseaux" provoquera des pertes de trésorerie estimées à 400 € par truie en moyenne entre octobre 2021 et avril 2022. Les éleveurs "évoluent dans un contexte de compétition exacerbée par des mesures de soutiens financiers, accordés par les États voisins" : l'Allemagne a débloqué en 2020 une "aide équivalente à 20 € par porc produit" (complétée en 2021 et "probablement" en 2022). Selon l'UGPVB, au moins sept autres États membres ont activé des aides d'État Covid-19 pour soutenir leurs élevages de porcs. L'UGPVB est soutenue par les producteurs de la FNP (FNSEA), qui annoncent dans un communiqué, qu'ils rencontreront le ministre de l'Agriculture en janvier pour lui demander des "aides temporaires d’État Covid". 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Publicité