Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MG2Mix : double sa capacité de production avec sa nouvelle tour

En vue de répondre à la demande de ses clients en France et à l’international, la société MG2Mix, spécialiste du conseil et de la fabrication de prémix multi-espèces, a inauguré en janvier, une seconde tour de production sur son site historique de Châteaubourg (35). Elle porte ainsi sa capacité de production à 60 000 tonnes.

La matière première, après avoir été aspirée à 38 mètres de hauteur, passe par cette mélangeuse avant de redescendre dans les cellules de conditionnement.

Située sur le bord de la quatre voies, sur la commune de Châteaubourg, la nouvelle tour de MG2Mix ne passe pas inaperçue du haut de ses 40 mètres de haut. Elle rejoint celle existante de Sanders, ou encore la nouvelle unité de l'Ufag inaugurée au printemps dernier. "Ici c'est un peu notre quartier d'affaires à nous", plaisante d'ailleurs Teddy Régnier, maire de Châteaubourg. En janvier, l'entreprise a en effet inauguré sa nouvelle tour de production. "Nous avons entrepris la construction d’un nouvel espace de stockage et de fabrication sur 1 500 m2, avec une seconde tour visant à doubler sa production. L’espace total de production est aujourd’hui de 5 000 m2 avec station de chargement qui pèse, dose et achemine les composants automatiquement jusqu’à la tour. Le produit sera ensuite ensaché, palettisé puis envoyé", souligne Olivier Maignan, responsable de l'usine. Cet investissement répond à ses ambitions de développement en France ainsi qu’à l’international. En effet, l’activité export représente 60 % de son chiffre d’affaires, qui a atteint 45,5 millions d’euros en 2019. Cet agrandissement permet par ailleurs de spécialiser les outils en disposant notamment d’une ligne blanche sans anticoccidien.

 

MG2Mix

Création en 1989

Historiquement, la société est créée en 1989 par Maurice Getain et Gérard Maignan, deux techniciens de la nutrition animale. La société est spécialisée dans le conseil et la fabrication de prémix personnalisés. "Dès son origine, les fondateurs misent sur la recherche et l’innovation pour leurs prémélanges essentiels à la nutrition animale, en partenariat avec les grands instituts techniques, les fabricants d’aliments du bétail et les éleveurs", rappelle Vincent Gerfault, directeur général. En 1992, la société investit dans un outil de production capable de fabriquer 3 000 tonnes de prémix par mois. En 1999, la première ferme de recherche ouvre pour le marché de la volaille. Cet outil d’essais marque un tournant important pour la recherche intégrée. En 2003, la société se développe à l’international (elle est aujourd'hui présente dans 38 pays). Fin 2015, les créateurs de l'entreprise cèdent les rênes à six cadres de la société. Le développement à l’international s’accentue et des projets visant à accroître les capacités de production sont lancés. 
MG2Mix continue son développement principalement sur les zones de l’Europe de l’Est, l’Asie et l’Afrique Subsaharienne. L’Algérie est son marché le plus important. Elle y est positionnée en tant que leader sur le marché des prémix. La société a d’ailleurs décidé rapidement d’y accroître sa présence avec la création d’une usine dès 2013.

L'espace total de production est aujourd'hui de 5 000 m2

Recherche et innovation

Le travail de recherche est assuré par les équipes sur place, les ingénieurs nutritionnistes et des doctorants en préparation de thèses. "Dans le cadre de ce programme d’accueil d’étudiants-chercheurs, les thématiques telles que le comportement de picage du canard de barbarie, l’alternative au cuivre dans l’alimentation des porcelets, les liens entre nutrition et qualité sanitaire du lait... ont été étudiées ces dernières années, testées et, pour certaines, ont mené à la réalisation de nouveautés produits", ajoute Vincent Gerfault. L’équipe Recherche et innovation s’appuie, en parallèle de ces recherches internes, sur un réseau de partenaires vétérinaires, universitaires, instituts techniques et éleveurs, en France et à l’étranger. Les cinq fermes de recherche MG2Mix et les fermes pilotes permettent de tester différents "régimes" en conditions réelles, d’analyser les résultats et d’effectuer les actions correctives (formules, dosages). Chaque année, 28 essais sont menés dans les fermes de recherche de la firme et sur le terrain.

À réception d’un produit, chaque matière première à risque est mise en quarantaine, analysée puis validée. MG2Mix utilise des outils de contrôle pour s’assurer de la qualité des produits. Le dernier en date est l’appareil "Fluox". L'entreprise est d'ailleurs fière d'être la première firme service française équipée de cette innovation, pour des analyses rapides des minéraux.

 

 

En chiffres

Chiffre d'affaires : 45,5 millions d’euros dont 60 % à l’international, avec une progression de 20 % sur le marché français.

Collaborateurs : 45 dont 50 % de scientifiques

Export : présence dans plus de 38 pays

32 000 t de prémix/an (équivalent aliment reconstitué : 4,4 Mt/an)

Prévision production 2020 : 4,6 à 4,8 Mt équivalent aliment

5 fermes de recherche

 

MG2Mix

Une gamme pour combattre l'antibiorésistance

La gamme NatuVia, développée et déposée en 2005, a pour but de réduire l’utilisation des substances médicamenteuses en élevage en proposant des produits à base d’additifs naturels, pour combattre l’antibioresistance. En effet, l’antibiorésistance de l’homme devenant chaque jour plus forte, MG2Mix, à partir de ce constat, a formulé en interne une gamme bio-sécuritaire répondant aux enjeux sanitaires et environnementaux de demain, et aux tendances de consommation actuelles. Ainsi NatuVia préserve le système immunitaire, et l’équilibre intestinal des animaux tout en limitant la résistance aux pathogènes et en gardant les performances de croissance.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Dégâts de choucas : une nouvelle organisation dans les Côtes d’Armor
La population de cette espèce protégée augmente inexorablement depuis plus de dix ans dans le département. En 2019, la profession…
À Pleyber-Christ (29), Une salle de traite qui limite les contraintes
âgés de 50 ans, Gisèle et Bruno Kérébel ont profité du changement de leur salle de traite pour imaginer une installation qui leur…
La filière méthanisation  sur une ligne de crête difficile
Plus de 1 300 unités de méthanisation seraient en projet, pour 900 actuellement en fonctionnement, selon le ministère de la…
Ouverture d'une enquête suite à une surmortalité piscicole liée aux épandages
Ces dernières semaines, plusieurs cas de pollutions de cours d'eaux ont été relatés dans la presse, notamment en Ille-et-Vilaine…
En 2020, le manque de nourriture risque de tuer bien plus que le coronavirus

Le directeur du programme alimentaire des Nations Unies vient de tirer la sonnette d’alarme face à la "pandémie de la faim"…

Le Gaec des Chênes préfère  une gestion durable de ses haies
Avec un linéaire de dix-neuf kilomètres de haies, le bien-nommé Gaec des Chênes, à Plougonven (29) a mis en place, il y a des…
Publicité