Aller au contenu principal

Miel : l’Unaf annonce une récolte 2021 "entre 7 et 9 000 tonnes"

Avec une récolte entre 7 000 et 9 000 t, l’Unaf considère 2021 comme "la pire année de l’apiculture française", prévient un communiqué du 18 octobre. Gelées tardives au printemps, pluie durant l’été : "Les conditions climatiques se sont révélées particulièrement défavorables", rappelle le syndicat apicole. Dans le Sud-Est, détaille l’Unaf, "la bonne récolte de miel de lavande a sauvé la saison". Mais dans la plupart des régions, la récolte de tournesol s'est en revanche révélée "décevante", tout comme celles de châtaignier, de colza ou ou de bruyère qui se sont avérées "médiocres", quand la récolte d’acacia a tout simplement été "anéantie". "Cette estimation est un peu prématurée en l’absence de retour complet, mais je doute que nous dépassions les 12 000 tonnes", nuance Joël Schiro, président du syndicat des producteurs de miel français (SPMF). La chute de production pourrait avant tout venir selon lui du Nord et des régions de montagne, ces dernières étant "particulièrement touchées par le changement climatique".  Dans une note publiée en juin 2021, FranceAgriMer avait estimé la production de miel au niveau "record" de 31 800 tonnes pour 2020. L’Unaf, dans un communiqué envoyé à l'automne précédent, avait de son côté prévu une bonne récolte "entre 18 000 et 20 000 tonnes".  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère à l’honneur des Trophées de l’agro-écologie
Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, avec le soutien du Crédit Agricole, organise chaque année les Trophées de l’…
Arrêt de la castration à vif : le ministre présente son plan d'action
Vendredi 19 novembre, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s'est rendu dans les Côtes-d’Armor, aux…
Mettre à profit la biodiversité pour contrôler les ravageurs
La biodiversité est souvent considérée comme une notion abstraite à l’usage des naturalistes. Avec l’avancée des connaissances,…
Trop c’est trop

Alors que l’on nous parle de souveraineté alimentaire et de transmission-installation,force est de constater que la…

Égalité dans les territoires ruraux : mais où sont les femmes !
"Femmes et ruralité : en finir avec les zones blanches de l’égalité", tel est le titre du rapport d’information que vient de…
Prophylaxie bovine : quid de la nouvelle réglementation ?
La loi de santé animale (LSA) fixe les grands principes de prévention et d’éradication des maladies animales et impose pour la…
Publicité