Aller au contenu principal

Mouches sur maïs : une dérogation pour sortir de l’impasse

Depuis 2018, suite à l’interdiction des néonicotinoïdes et le retrait du Sonido, il n’existait plus de solution efficace pour lutter contre les mouches géomyze et oscinie sur maïs. Ces ravageurs de début de cycle, et notamment géomyze, peuvent être responsables de gros dégâts sur les cultures. Des pertes de rendements parfois supérieures à 50 % avaient été observées, avec de graves conséquences économiques. Pour apporter des solutions aux producteurs en situation d’impasse technique, un programme de recherche important a été initié par Arvalis et ses partenaires, dont l’Inrae. En 2019 et en 2020, la matière active cyantraniliprole, utilisée en traitement de semences, a montré de bonnes performances pour protéger les maïs contre les attaques de géomyze. Ce traitement de semences a permis une réduction des dégâts de 64 % en moyenne. Suite à ces résultats, une demande de dérogation a été déposée par l’AGPM. Une autorisation dérogatoire de mise en marché a été délivrée le 4 février par le ministère de l’agriculture pour le produit commercial Lumiposa (matière active : cyantraniliprole). Cette autorisation est limitée du 1er mars au 29 juin 2021 et restreinte à la région Bretagne, avant peut être l’obtention d’une autorisation de mise en marché pour la campagne 2022 ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Mon vœu pour 2022

"Adieu veau, vache, cochon, couvée", c’est ainsi que pourrait se résumer le bilan de l’année qui s’achève. Les…

Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
"La contractualisation doit participer à la juste rémunération"
Jean-François Guihard vient d'être élu à la présidence d'Interbev, l’interprofession bétail et viandes. Cet artisan-boucher de…
Des actes concrets et immédiats

La crise s’installe dans nos fermes. Elle ronge les fondations du dynamisme de notre Bretagne qui doit tant au secteur…

Publicité