Aller au contenu principal

Mouches sur maïs : une dérogation pour sortir de l’impasse

Depuis 2018, suite à l’interdiction des néonicotinoïdes et le retrait du Sonido, il n’existait plus de solution efficace pour lutter contre les mouches géomyze et oscinie sur maïs. Ces ravageurs de début de cycle, et notamment géomyze, peuvent être responsables de gros dégâts sur les cultures. Des pertes de rendements parfois supérieures à 50 % avaient été observées, avec de graves conséquences économiques. Pour apporter des solutions aux producteurs en situation d’impasse technique, un programme de recherche important a été initié par Arvalis et ses partenaires, dont l’Inrae. En 2019 et en 2020, la matière active cyantraniliprole, utilisée en traitement de semences, a montré de bonnes performances pour protéger les maïs contre les attaques de géomyze. Ce traitement de semences a permis une réduction des dégâts de 64 % en moyenne. Suite à ces résultats, une demande de dérogation a été déposée par l’AGPM. Une autorisation dérogatoire de mise en marché a été délivrée le 4 février par le ministère de l’agriculture pour le produit commercial Lumiposa (matière active : cyantraniliprole). Cette autorisation est limitée du 1er mars au 29 juin 2021 et restreinte à la région Bretagne, avant peut être l’obtention d’une autorisation de mise en marché pour la campagne 2022 ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Une nouvelle croissance est possible

Septembre 2021 aura permis de renouer avec le Space, salon des productions animales, carrefour européen. Un carrefour de…

Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
Publicité