Aller au contenu principal

"Ne gâchons pas ce qu’il y a de bien en France"

Des tables rondes à l'Espace pour demain qui ont démontré la nécessité du bien-être partagé dans les filières d'élevage, comme ici en lait.

"Ne gâchons pas ce qu’il y a de bien en France", a lancé Marie-Andrée Luherne pour caractériser la ferme laitière française. Plaidoyer pour le bien-être animal, l’Espace pour demain, conçu par les chambres d’agriculture à l’occasion du Space, l’a été aussi pour celui des éleveurs notamment en lait, mercredi lors de la table ronde. Car ils sont bousculés voire remis en cause, par les incertitudes qui pèsent sur leur avenir tant en matière de prix que de pyramide des âges. "Une ferme sur deux va changer de mains, ou pas, dans les dix ans", alerte l’éleveuse en lait et syndicaliste. Elle a brossé le portrait de cette ferme laitière française "familiale avec ses 60 vaches et son pâturage". Une ferme laitière qui pourrait être promise à un bel avenir tant l’Ouest a tout "d’une terre bénie des dieux pour le lait". C’est tout l’enjeu et le défi qui pèse sur l’image de ce métier qui se devra attirer pour se maintenir. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Publicité