Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

54 % en prestations complètes

© Pierrot Roland

Les prestations complètes ont la cote auprès des cultivateurs, selon une enquête ADquation sur les ETA (entreprises de travaux agricoles). Plus de la moitié des entrepreneurs (54 %) déclarent réaliser ce service de A à Z, depuis le semis jusqu’à la récolte, a révélé leur fédération (FNEDT). Une proportion en nette hausse puisqu’ils n’étaient qu’environ un tiers (34 %) dans le même cas en 2013. Parmi les ETA concernées, les prestations complètes représentent en moyenne 32 % de leur chiffre d’affaires. Quant aux entrepreneurs ne réalisant pas de prestations complètes, un quart d’entre eux projettent à cinq ans d’en commercialiser. "Les agriculteurs sont soumis à des obligations de plus en plus fortes en termes de respect de l’environnement, de santé/sécurité des travailleurs, de gestion", commente Gérard Napias, président de la FNEDT. "Ils recherchent la simplicité technique et juridique, avec des risques minimisés".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Crédits carbone : les premiers contrats sont signés
Fin 2019, la Commission européenne donnait son feu vert au régime d'aide proposé par la France pour le paiement de services…
Marc revit et se rééduque en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, (14) ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon…
Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Trop de porcs : l'État demande à la filière de s'organiser
Mardi 2 juin, un plan de filière porcin a été discuté en préfecture de Région pour tenter de résoudre le problème de fluidité des…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
GAEC Cabri'Hyaule - Eleveurs de chèvres laitières : En bio, produire du lait avec des fourrages de qualité
Des bovins lait en conventionnel aux chèvres bio, la ferme a beaucoup changé depuis 2016. Aujourd’hui, nous sommes trois, le père…
Publicité