Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un électrificateur connecté de forte puissance

Avec l'électrificateur P 8 000 Tornado Power, Pâtura propose une solution de forte puissance pour les grands linéaires de clôtures. Son système de communication sans fil disponible en fin d'année permettra un contrôle à distance par tronçons.

À l'heure où les fermes s'agrandissent, les fabricants de clôtures électrifiées proposent des solutions pour plus d'efficacité et de réactivité. Chez Pâtura, l'électrificateur P 8 000 Tornado Power, commercialisé depuis le printemps dernier, permet de sécuriser un important linéaire de clôtures -jusqu'à 40 km-, pour gérer la charge de végétation et les problèmes de gibier. "La demande pour ce type de matériel est d'autant plus forte que le parcellaire est aujourd'hui souvent divisé en de nombreux paddocks, selon le principe du pâturage tournant, ce qui multiplie par deux ou trois la longueur de clôture", indique Cyrille Richard, technico-commercial chez Pâtura. Suite à une norme européenne qui interdit depuis cinq ans les électrificateurs restituant plus de 15 Joules, Pâtura a retiré de sa gamme l'ancienne génération du P 8 000, qui délivrait 37 J pour 54 J stockés. Le Tornado Power comble ainsi l'absence d'appareil de forte puissance de sa gamme tout en respectant la réglementation.

Plaque à induction

L'électrificateur P 8000 Tornado Power se démarque par un concept innovant qui limite la déperdition d'énergie : une plaque à induction clipsée à l'arrière qui sépare le courant d'entrée du courant de sortie. "Plus de 50 % de l'énergie est perdue au niveau des transformateurs sur un électrificateur classique, comme le P 6000. La séparation garantit un niveau d'efficacité équivalent à l'ancien P 8 000 de 37 J en sortie", précise Cyrille Richard.

Comme pour tout électrificateur, l'installation de prises de terre pour le retour du courant perdu est indispensable. "En cas de défaut de prise de terre, le circuit sera mal bouclé et il n'y aura pas de châtaigne. De plus, les courants vagabonds pourront créer des soucis sur d'autres installations", souligne l'expert. Pour ce faire, Pâtura préconise un mètre de prise de terre par Joule stocké par l'électrificateur, soit, pour un P 6 000, une vingtaine de piquets ou deux piquets accompagnés de bentonite -un mélange de d'argile et de cristaux de sel qui booste la conductivité. Les acquéreurs d'un Tornado Power doivent, eux, se calquer sur l'ancien P 8000 de 54 J stockés, en installant 50 à 60 piquets ou 5-6 avec bentonite.

 

 

 

Communication sans fil

Le P 8000 fonctionne avec une télécommande qui permet de vérifier la tension par contact avec la clôture. Cette fin d'année, Pâtura proposera un système complet de communication sans fil. Il se compose d'une centrale, qui communique via une box avec des bornes de contrôle réparties sur la clôture. Ces stations renseigneront à distance, sur ordinateur, tablette et smartphone, le voltage de la clôture et avertiront en cas de pertes de courant. Les bornes, autonomes, sont alimentées par l'énergie solaire. L'utilisateur pourra visualiser l'état de sa clôture sur un schéma virtuel et, s'il le faut, couper à distance certains tronçons. Les stations doivent être situées à 900 m de distance maximum, pour un bon fonctionnement de proche en proche. En cas de parcellaire éloigné, la centrale peut aussi fonctionner avec une carte sim par 4 G. Grâce à un système de mémorisation sur Cloud, l'éleveur pourra aussi consulter l'historique de ses données et analyser les causes de ses coupures : charge de végétation, humidité, etc. Pour un P 8 000 Tornado Power, comptez 1 500 € et 500 € d'accessoires -prises de terre, télécommande-, hors système de télécommunication.

 

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Au concours des Miss, Karen défend la place des femmes en agriculture
Lancé en 2013, le concours Miss France agricole veut promouvoir les femmes et les hommes qui font et feront l'agriculture de…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité