Aller au contenu principal

Des bâtiments porcins pour répondre aux enjeux de demain

Beaucoup souhaiteraient que les animaux aient un accès à l’extérieur. De même, des jeunes, futurs salariés, évoquent les conditions d'accueil : la lumière naturelle, le repérage dans les bâtiments... Sans oublier les attentes environnementales fortes (émission d'ammoniac par exemple).
De plus en plus, ces demandes extérieures s'amplifient et la filière porcine ne peut les ignorer au risque de s'écarter des consommateurs et des citoyens. Alors quel sera le bâtiment de demain ? Comment concilier toutes ces attentes dans un cadre économique toujours restreint ? Le sujet est complexe différenciation des zones de vie, maîtrise de l’ambiance, lumière naturelle, disponibilité des matériaux de manipulation…  Les conférences TechPorc organisées par l’Ifip et les chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire les 17 et 18 novembre (en distanciel) se sont concentrées sur les évolutions et la faisabilité des bâtiments "bien-être". Les cases maternités apparaissent peu à peu avec des améliorations possibles ; en bâtiment, des traitement de l'air et des effluents peuvent être adaptés pour réduire les émissions d'azote. Améliorer les conditions d'élevage n'est pas vain. La santé de l'éleveur, des salariés et des animaux en sera améliorée. Reste à savoir par quels moyens financer ces évolutions.
A découvrir à la lecture de ce dossier, de la matière à réflexion pour rénover ou concevoir vos bâtiments de demain.

 

•Coordination du dossier : Caroline Depoudent (Porcs de la chambre d'agriculture de Bretagne) / Emmanuelle Le Corre (Terra).
• Rédaction : Chambre d'agriculture : Caroline Depoudent, Claire Walbecque, Mathilde Hazon.
• Terra : Emmanuelle Le Corre.

Publicité