Aller au contenu principal

La délégation, une solution à ré-évaluer !

Et si quelqu'un d'autre le faisait pour vous ?

Les exploitations agricoles s'agrandissent et dans le même temps, la main d'œuvre se fait rare. Plutôt que d'investir, pourquoi ne pas déléguer ? Une solution qu'ont déjà adopté nombre d'agriculteurs, que ce soit pour les cultures, l'enlèvement des volailles, le dossier Pac... D'autres creusent du côté de l'emploi partagé, se regroupent pour embaucher une secrétaire, qui prendra en charge une partie du volet administratif. Pour trouver de nouvelles idées, lever les freins et profiter de l'expérience des uns et des autres, la chambre d'agriculture organise une journée autour de la délégation. À vos agendas !

Au sommaire de ce dossier

Face à une surcharge de travail, pourquoi ne pas déléguer ?
Débordé par le travail ? Et si quelqu'un en faisait une partie pour vous ?
La délégation en aviculture : une habitude ancrée, mais à ne pas négliger
Le ramassage des volailles, le lavage des bâtiments, la mise en place des poulettes ou des poussins, le chaponnage… autant de tâches lors desquelles l
Délégation des cultures : des pratiques fréquentes
Ne serait-ce que pour les récoltes (céréales, maïs ensilage), la délégation des opérations culturales est largement répandue.
À la Cuma de Larret (29), on délègue bien plus que les travaux des champs
Qu'ils soient producteurs de porcs, de lait ou de légumes, ce n'est pas simplement l'envie de réduire leurs charges de mécanisation qui a poussé les a
Déléguer l’alimentation : gain de temps et souplesse de remplacement
Adhérent d’une Cuma distributrice et membre d’un groupe lait chambre, Jean-Yves Gauthier partage son expérience de la délégation de l’alimentation.
Publicité