Aller au contenu principal

Produire du lait bio en hiver : Miser sur la qualité des fourrages

Produire du lait bio en hiver est un défi. La ration doit être conçue pour assurer un minimum de performances du troupeau, tout en limitant l'achat d'aliments coûteux. Depuis la conversion d’une partie du troupeau laitier de la station expérimentale de Trévarez (29), l’équipe Herbivores des chambres d'agriculture de Bretagne et l’Institut de l’élevage ont étudié différentes rations hivernales tant sur le plan des fourrages que sur celui des concentrés. Et les résultats de leurs observations ont été présentés lors de deux rendez-vous techniques, les 19 et 21 novembre derniers, à Trévarez (29) et Campénéac (56), et dans trois précédents numéros de Terra.
En production laitière biologique, avoir une approche globale est essentielle, y compris pour le choix des fourrages, qui doivent satisfaire les besoins des animaux mais aussi permettre des rotations cohérentes, tout en ne perdant pas de vue le coût de production. Maïs ou tout herbe, fauche classique ou précoce, prairies plus ou moins riches en légumineuses… : ce dossier, au travers des références présentées, a l’ambition de nourrir votre réflexion stratégique, que vous soyez producteur bio ou conventionnel.

 

Coordination du dossier : Estelle Cloët, Stéphane Boulent et Roger Hérisset (chambres d'agriculture de Bretagne)a vec Chantal Pape (Terra)
Rédaction : Pierre Bescou, Stéphane Boulent, Pascal Le Cœur, Benoît Possémé et Romain Rétif (chambres d'agriculture de Bretagne),
Crédits photos : Chambres d'agriculture de Bretagne, Idèle,
Chantal Pape.

 

Publicité