Aller au contenu principal
Font Size

11 AOP Viande de France se fédèrent à Roz-sur-Couesnon

Le jeudi 5 décembre s’est tenue à Roz-sur-Couesnon (35) l'assemblée générale constitutive de la "Fédération des Viandes AOP de France" qui sera plus communément appelée Fevao (Fédération des viandes d’appellation d’origine). Onze  ODG (organismes de défense et de gestion) étaient réunis sur invitation de l’AOP Prés-salés du Mont-Saint-Michel qui fêtait également ses dix ans vendredi dernier.

Les représentants des 11 Appellations d'origine protégée accueillis chez Yannick Frain à Roz sur Couesnon.

Représentant des productions issues d’espèces animales différentes, les filières viande reconnues en AOP à ce jour en France partagent les valeurs qui font l’essence même d’une AOP (Appellation d'origine protégée) : l’authenticité de leurs productions, le lien au terroir, la dimension culturelle et patrimoniale de leurs produits, le savoir-faire des femmes et des hommes, sa préservation et sa transmission, et l’intérêt économique et social pour le territoire. Les pratiques traditionnelles de ces productions généralement de petite taille, aujourd’hui encadrées et garanties par les cahiers des charges AOC/AOP, contribuent à façonner les paysages et à préserver l’environnement, assurant la transmission d’un patrimoine naturel d’une grande valeur.

Les 11 AOP ont décidé de se fédérer et de créer cette nouvelle structure qui, en favorisant les échanges et l’interconnaissance, leur perrmettra de défendre leurs intérêts communs. Des opérations de promotion collective seront mises en place et la fédération jouera son rôle d’interlocuteur unique face à toutes les instances nationales ou internationales à chaque fois que ce sera nécessaire. La Maison du Fin Gras à Chaudeyrolles (43), siège de l’AOP Fin Gras du Mézenc, a été choisie pour recevoir le siège social de la Fevao, et c'est le Basque Michel Ocafrain, président de l’AOP porc Kintoa, qui a été élu président de cette fédération.

À contre-courant d’une société où tout va toujours plus vite, les producteurs des AOP font l’éloge du temps ! Face à des consommations éphémères, ils veulent apporter de la saveur et provoquer du plaisir.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Cette année, les moissons de céréales affichent de faibles  rendements
Avec le retour du soleil, les moissonneuses sont nombreuses dans les champs de la région ces derniers jours. En revanche, même si…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
Nouveau cadre financier pour 2021-2027 : Quelles conséquences pour la réforme de la Pac ?
Les discussions entre les dirigeants européens qui ont abouti à un accord le 21 juillet ont porté sur les enveloppes budgétaires…
Porc : dix groupements visent le mâle entier en 2022
Dix organisations de producteurs de porcs se positionnent pour le mâle entier à partir de 2022. Une information à l'attention de…
Revenu des agriculteurs : l’objectif de deux Smic est hors d’atteinte
Les revenus bruts par actif agricole non salarié avoisinent plutôt le Smic. Seuls les producteurs de porcs, de volailles standard…
Un observatoire pour lutter contre l'agribashing
La cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole Demeter se décline dans les départements. En Ille-et-Vilaine, la…
Publicité