Aller au contenu principal

AG de l’ASAVPA
Créer le lien entre salarié

Lieu d’échange potentiel pour les 4000 salariés de la production agricole du Morbihan, l’ASAVPA a réuni samedi dernier à Bignan ses adhérents autour des possibilités qu’offre Internet en matière d’échanges. Un premier forum de discussion est né.

Le mandat de Rémi Pierre, ici au pied des tours d'Hennebont, s'est achevé mardi dernier avec l'élection de Jean Luc Hilary
Le mandat de Rémi Pierre, ici au pied des tours d'Hennebont, s'est achevé mardi dernier avec l'élection de Jean Luc Hilary
© TERRA
http://porcherssurlenet.free.fr, est le premier forum de discussion mis sur le Net a destination des salariés de la production porcine. L’outil en ligne depuis début février « gratuit, convivial et simple », réalisé par l’Association des Salariés de l’Agriculture pour la Valorisation du progrès Agricole (ASAVPA), a été présenté samedi dernier à Kerguéhennec lors de l’assemblée générale de l’association (95 adhérents). Thème des débats, « l’internet au quotidien » envisagé comme outil supplémentaire pour créer des échanges entre individus. « C’est un outil de communication au delà des réunions et des groupes d’échanges qui figent la discussion sur un thème» explique Rémi Pierre, président de l’ASAVPA. Envisagé comme un complément des réunions techniques, ce nouvel outil vient enrichir les moyens d’informations mis en place par l’association qui consacre 50 % de son budget annuel à la diffusion de son bulletin auprès de tous les salariés de la production agricole du Morbihan (12000 exemplaires). « Seul document où ils peuvent trouver la mise à jour des grilles de salaires aux cotés de leurs droits sociaux ou encore des stages de formation ou d’infos plus ludiques sur les concerts par exemple » indique Rémi Pierre.

Investir sur les salariés
Réunions et visites techniques, accès à de nombreux services dont celui du Comité d’entreprise ACEVA, contrat de groupe mutuelle complémentaire sont à mettre à l’actif de cette association qui a eu à gérer, avec la baisse des subventions attribuées, l’obligation qu’elle s’était fixée de continuer à informer les salariés. Une orientation forte pour les prochaines années portée au travers du rapport d’orientation présenté par Jean Luc Hilary, en passe de tenir les rênes de l’association. Une obligation d’autant plus forte qu’il est difficile de toucher des salariés isolés sur leurs exploitations. Face à l’intérêt « minime » que les salariés ont exprimé à l’occasion des élections chambre, Rémi Pierre voit « une distance que les salariés ont posée face à leur travail, une mesure de leur investissement, c’est tout le problème de la motivation qui revient sur le devant de la scène » exprime t-il. Devant le déficit de main d’œuvre chiffré à 800 emplois par département breton, « il est nécessaire de faire du salarié un partenaire. Il est nécessaire que l’employeur sache investir sur le salarié pour se dégager du temps, réfléchir, revenir à des taches de gestion, se les réapproprier… » plaide Rémi Pierre pour qui cette assemblée générale est la dernière de son mandat de président.


Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité